fbpx

Pourquoi et comment devenir vendeur à domicile ?

Que vous inspire la vente à domicile ?

Soyez honnête 😊

Une dame sexagénaire qui essaie de vous vendre à tout prix des produits miracles bas de gamme ? Ou encore un monsieur ringard qui toque à votre porte pour vous vendre un robot ménager super performant ?

Si c’est l’image que vous avez, vous risquez d’être surpris, car cette image est dépassée depuis plus de 20 ans !

Les ventes à domicile se rapprochent plus de cette image. L’ambiance est détendue et la découverte des produits se fait dans la bonne humeur.

Des personnes de tout âge s’intéressent à présent à ce métier. La qualité des produits a considérablement augmenté.

Ce n’est pas tout.

La vente à domicile est aujourd’hui un métier qui rapporte ! Les salaires peuvent varier entre 300 à 5000 euros en fonction de la performance.

Non ce n’est pas un métier dédié exclusivement aux femmes ! 40 % des VDI en France sont des hommes.

Revenons à vous.

Vous avez toujours quelques aprioris concernant cette activité et vous ne vous imaginez pas devenir vendeur ?

Vous cherchez à en savoir plus sur ce métier ?Vous voulez devenir Vendeur à Domicile ?

 

Quelle que soit la raison qui vous a amené ici, cet article est pour vous !

Bonne lecture.

La vente à domicile  : on parle de quoi au juste ?

Être vendeur à domicile, ou vendeur indépendant (VDI), est un métier à part entière.

On parle après tout du 3ème canal de distribution en France (après la vente en magasin et la vente à distance).

D’après les dernières statistiques de la Fédération de Vente Directe, il existe plus de 600 000 VDI (vendeur à domicile indépendant).

Ça représente un marché de plus de 4 milliards d’euros.

Pourquoi ce succès ?

C’est très simple. Cette activité, si vous vous y prenez bien, peut être synonyme de liberté, de convivialité et surtout… d’une importante source de revenus et d’un cadre de travail épanouissant.

Prenez le temps d’imaginer.

Vous êtes libre d’organiser vos horaires de travail, vous définissez vos propres objectifs, vous choisissez les personnes avec qui collaborer, vous choisissez ce que vous vendez…

Vous devenez votre propre patron !

Avouez que présenté comme ça, c’est tentant !

 

 

 

 

La vente à domicile comme son nom l’indique est une activité commerciale qui se pratique… à domicile.

C’est ce qui distingue la vente à domicile des autres techniques de ventes.

Cela se passe généralement le domicile d’un des acheteurs potentiels.

L’hôte accueille le vendeur ainsi que le groupe de consommateurs potentiels chez lui. Ils peuvent être des amis ou membres de la famille de l’hôte. Tous participeront à un essai des produits proposés par le vendeur.

L’ambiance est généralement bonne. Les membres du groupe découvriront de nouveaux produits, leurs fonctionnalités, leurs avantages et leurs inconvénients.

Les avantages du métier de vendeur à domicile ?

Le métier de VDI peut nous permettre d’avoir un train de vie plaisant et profiter de nos proches.

S’il est difficile de nos jours de garder son emploi ou d’en trouver un, sachez que la vente à domicile explose le nombre de postes à pourvoir.

Beaucoup troquent leurs jobs « classiques » contre une nouvelle carrière en tant que VDI.

Pourquoi ce succès ?

Jugez plutôt.

1.      Flexibilité des horaires :

C’est l’un des points forts de cette activité.

Vous pouvez organiser vos journées ou soirées de travail comme vous le désirez. Cela va dépendre de vous et de vos hôtes. Une fois les rendez-vous programmés, et le pitch appris, à vous de jouer.

Certaines idées reçues persistent. On pense que les ventes à domicile ne se font que durant les soirées.

Faux !

Tout dépendra de votre produit et de votre segment : si vous vendez produits pour seniors, votre journée sera bien remplie…

En revanche si votre produit est destiné à une tranche d’âge plus active, comme des compléments alimentaires pour le sport, c’est sûr que vos présentations se feront à des heures plus tardives ou durant les week-ends…

1.      Fini la hiérarchie :

En devenant VDI, vous n’êtes plus le subordonné de quelqu’un. Avec les inconvénients que cela peut comporter. Adieu les frustrations causées par votre chef.

Vous devenez votre propre patron !

2.      Opportunités de développement et autres avantages :

Les entreprises de vente à domicile chouchoutent leurs vendeurs. Vous pourrez bénéficier de voyages, produits gratuits, facilité de payement, massages et spa, hôtels gratuit. Vous pourriez également bénéficier de formations en marketing de réseau, techniques de ventes,…, le tout enseigné par des professionnels.

3.      Les gains potentiels

Cela va dépendre de plusieurs choses, vous vous en doutez.

Examinons tout ceci de plus près.

Combien ça rapporte au juste ?

C’est une bonne question 😊

Le principe est simple : plus vous vendez et mieux vous gagnerez votre vie.

Votre rémunération va donc dépendre de vos ventes ainsi que du pourcentage de commission que vous avez sur les ventes.

Un troisième critère aura un impact : votre statut juridique.

Vous avez 2 cas de figure :

1.      Le VDI Mandataire :

Le vendeur est mandaté par une société de vente à domicile afin de conclure des ventes pour l’intérêt de l’entreprise qui l’emploie. Le mandaté demeure cependant libre d’organiser son activité, ses horaires, ainsi que ses objectifs de vente.

La rémunération se fait donc par commission sous forme de pourcentage appliqué sur le chiffre d’affaires hors taxe.

2.      Le VDI acheteur/revendeur :

Il dispose d’un agrément lui permettant de distribuer les produits en vente directe. Il achète les produits à l’entreprise en les revendant à son nom et pour son compte.

C’est donc un investissement pour le vendeur. Sa marge bénéficiaire est constituée par la différence entre le coût d’achat et son prix de revente.

Bien entendu, le vendeur est maitre des prix auxquels il vend ses produits. Bien qu’un seuil maximum lui soit conseillé par l’entreprise, ce n’est pas une obligation.

N’oublions pas les commissions d’animation, autre source de revenus, versés par les entreprises à ses vendeurs les plus expérimentés dans l’optique de former les juniors ou dans le cas d’un système de parrainage. En effet le VDI peut évoluer, coacher une équipe, et ainsi percevoir des pourcentages sur les ventes de ses filleuls, mais aussi de l’entreprise qui l’emploie.

Quel statut pour un vendeur à domicile ?

Avant de se lancer dans la vente à domicile, il est très important de lire la réglementation relative à cette activité.

Pour avoir plus de précision, lisez attentivement ce communiqué du Ministère de l’Économie concernant l’activité de la vente à domicile, sa réglementation, son régime social et fiscal, etc.

Car que ce soit dans le cadre d’une activité occasionnelle ou complémentaire, vous devez choisir le statut juridique adéquat.

Il existe 3 statuts possibles pour les VDI :

1.      Ceux qui n’exercent pas leur activité de manière autonome :

Salariés à part entière, liés à l’entreprise par un contrat de travail, imposés au titre de l’impôt de travail sur le revenu, une déduction forfaitaire de 10 % leur est appliquée au titre de leurs frais professionnels.

2.      Ceux qui exercent leur activité de manière indépendante :

Exerçant leur activité au titre de profession habituelle, ils seront inscrits au Registre du Commerce des Sociétés ou au Registre Spécial des Agents Commerciaux. Ils entrentdans la catégorie indépendants et sont donc affiliés à la Sécurité Sociale pour les indépendants (ex RSI). Côté fiscalité ils sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu (Catégorie : bénéfices non commerciaux s’ils sont mandataires, bénéfices industriels et commerciaux s’ils sont acheteur/revendeur).

3.      Ceux qui exercent leur activité de manière autonome, occasionnellement, sans être inscrits au Registre du Commerce des Sociétés ni au Registre Spécial des Agents Commerciaux :

Considérés comme salariés et relevant de la sécurité sociale (Article 311-3, 20° du code de la sécurité sociale), ils n’ont aucun lien de subordination avec l’entreprise, le Code du travail, ou quelconque autre convention. Ils sont désignés sous le nom de VDI.

Liens utiles :

En pratique, à quoi est-ce que cela ressemble ?

La vie d’un vendeur à domicile peut se résumer en 4 étapes.

Étape 1 : Le Marketing

Vous devez en premier lieu apprendre à faire la promotion de votre réunion. C’est capital.

Vous devez faire en sorte qu’il y ait assez de prospects lors de votre réunion. Vous pouvez utiliser le marketing traditionnel (flyers, affiches, bouche-à-oreille…), mais surtout le marketing digital (les réseaux sociaux, l’emailing…).

Instagram et les réseaux sociaux d’une manière générale peuvent avoir un rôle déterminant sur votre activité. Un compte qui attire du monde peut vous donner une grosse exposition et vous permettre d’attirer du monde dans vos réunions plus facilement.

Petit exemple avec comme le compte de Laurence, animatrice de vente à domicile chez CaptainTortue

Étape 2 : La Préparation

La réunion est comme un spectacle. Entre one man show et magicien, vous devrez être non seulement sympathique, captivant, éloquent, souriant, mais surtout surprenant !

Même si votre produit est de bonne qualité, si vous ne le présentez pas comme il se doit il ne se vendra pas.

Mettez vos convives en situation, conditionnez-les à tester votre produit, préparez votre pitch, mettez en avant les bons arguments, ayez une touche d’humour, regardez les prospects dans les yeux, bref BRILLEZ !

Répétez plusieurs fois chez vous, et imaginez les questions que l’on vous posera, vous devez tout maitriser concernant votre produit, mais aussi les remarques… parfois désobligeantes.

Étape 3 : Le levée d’objections

Tout ne sera pas forcément simple. Il y aura des invités qui seront là pour essayer de vous embarrasser, de vous intimider, de vous poser des questions inutiles ou dire que vos produits sont trop chers.

Vous devez préparer vos réponses en amont et garder votre calme, quelle que soit la situation.

Étape 4 : La gestion du temps

La réunion est une occasion en or pour agrandir votre portefeuille client certes, mais vous ne devez jamais ennuyer vos convives. Vous ne pourrez pas garder leur attention maximum deux heures. Préparez donc votre pitch de 45 minutes environ et le reste sera pour les tests et questions-réponses.

Après avoir animé une présentation, idéalement pleine d’énergie et d’humour, et après avoir énuméré tous les avantages du produit en question, le vendeur arrivera à la partie prix.

Si l’argumentaire est bien déroulé, les participants seront convaincus par la cohérence entre les produits et leurs prix.

C’est toujours une phase délicate. Les prix des produits peuvent être un peu élevés. Les marques s’inscrivant dans une optique de vente à domicile ne commercialisent que des produits de bonne qualité à prix assez élevé.

Étapes à suivre pour devenir vendeur à domicile

Vous devez savoir qu’être VDI n’est pas donné à tout le monde.

Il existe des conditions ainsi que des incompatibilités. Si vous êtes fonctionnaires par exemple vous ne pourrez donc pas exercer cette activité, lisez cet article afin d’en savoir plus sur l’accès au métier de VDI.

Si vous ouvrez droit à l’activité de VDI et que vous souhaitez vous lancer, vous devez impérativement faire une déclaration d’activité au Centre de Formalités des Entreprises de l’URSSAF.

Je vous invite à lire cet article sur ObjectifVDI pour comprendre les démarches à suivre obligatoirement 15 jours après le début de votre activité.

Quelques sites pour commencer la vente à domicile :

Il est capital que vous preniez le temps de bien sélectionner l’entreprise et les produits que vous allez vendre.

C’est un investissement de temps, mais c’est une phase capitale si vous souhaitez réussir !

Ne perdez pas vos journées à vendre des produits qui n’intéressent personne. Il y a des tendances qui vous feront gagner gros en commission, les produits bio, la lingerie, la mode pour enfants, le café et le thé font ravage en vente directe, et se vendront comme des petits pains !

Dans le domaine Bio…

Concernant les produits bio par exemple, vous avez une multitude de sociétés, qui vous proposent de vendre uniquement les produits qui vous intéressent. Comme la société Ecolavie créée en 2005, elle propose des produits certifiés du label Nature & Progrès, sa gamme de qualité permet d’animer des réunions conviviales au tour d’un bon thé made in France, et de toucher jusqu’à 1500 euros par mois.

Côté mode pour enfants…

Captain Tortue, est aussi un Leader dans la mode pour enfants, figurant dans le Top 100 des entreprises les plus performantes par, sa politique de vente directe a fait de sa marque une vraie succes story. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, l’entreprise recrute toujours de plus en plus de VDI, et s’est même développée dans le domaine de la mode et du prêt-à-porter !

Vous avez toujours voulu être conseillère mode ? Vous adorez les essayages entre filles ? Et bien voici l’opportunité de vivre de votre passion : postulez tout de suite !

Les bijoux…

Dans la catégorie bijoux, nous vous proposons la marque amelo qui propose des bijoux fins et élégants à des prix attractifs, l’occasion pour vous de viser un large segment.

En vrac…

Sinon pour des ambiances plus cosy dans les salons de vos hôtes, vous pouvez optez pour des bougies avec la marque Partylite. C’est une société américaine implémentée en France depuis 20 ans et qui connait un franc succès grâce à ses produits fabriqués à base de matière première de haute qualité et non toxique.

Et si vous préférez les chocolats et boissons chaudes, la société Coffee&Cie qui recrute de plus en plus de conseillères de vente à domicile.

Vous n’arrivez pas à trouver votre bonheur ?

Si vous ne vous imaginez vendre aucun produit cité ci-dessus, vous pouvez toujours consulter les offres d’emplois VDI sur :

Les formations qui existent pour se former à la vente à domicile :

L’un des avantages de l’activité de VDI c’est que l’entreprise qui vous emploie vous formera. Cela se fera à l’aide de séminaires, d’un parrain ou d’un suivi continu.

Le réseau des VDI est lui aussi très formateur. L’expérience des anciens VDI vous fera gagner du temps. Ce qui fait le charme de cette activité d’ailleurs, c’est la relation humaine solidaire et très conviviale des VDI peuvent échanger leurs expériences et astuces.

Vous pouvez évidemment aller plus loin.

Comme tout autre métier, une formation est toujours nécessaire, et le métier de VDI n’est pas une exception ! Les formations sur le savoir-faire sont très importantes dans ce secteur.

Le marketing de réseau ou les techniques commerciales peuvent faire de vous le parfait VDI, il existe des formations en ligne pour maitriser ces aspects de la vente directe ainsi que des certifications en ligne.

Je vous invite à jeter un coup d’œil à la partie formation de la FVD (Fédération de la vente directe)

Je vous recommande cet excellent article : La formation professionnelle pour la Vente Directe (objectifVDI.com).

Différence entre vente directe et Marketing de Réseau (MLM)

Le Multi Level Marketing MLM ou marketing de réseau est une méthode de vente également.

Le principe est simple : Vous recommandez des produits et des services. Vous recrutez également des « vendeurs » qui feront partie de votre réseau. Vous serez rémunéré sur vos ventes, les ventes de vos vendeurs… et de leurs vendeurs !

Plus votre réseau grossit, plus vous gagnez de l’argent. Former correctement vos vendeurs est primordial. De leur succès dépend le vôtre.

Contrairement à la vente directe, les revenus ne seront aperçus que plusieurs semaines voire plusieurs mois après la prestation de service.

Ce qui les différencie c’est le principe de parrainage. En vente directe vous aurez une équipe à gérer et à former. Le nombre des membres de votre équipe peut être limité, or que dans le MLM le nombre des membres est illimité.

Autre particularité, la commission du membre fondateur du réseau MLM peut dépasser la commission du filleul qui a lui-même fait la vente.

Pour en apprendre plus sur le MLM, consultez cet article que nous avions rédigé il y a quelque temps :

=> Réussir en MLM : Meilleurs blogs à suivre en 2019

Que faire après avoir lu cet article ?

Vous avez pu le constater, la vente à domicile est un métier à part entière, mais surtout un métier… très prisé.

Beaucoup de marques utilisent la vente directe, avec à la clé, beaucoup d’opportunités. On parle de plus de 150 000 emplois en moyenne et ce chiffre sera revu à la hausse pour l’année 2019.

Les vendeurs qui arrivent à tirer leur épingle du jeu (financièrement parlant) considèrent même leur activité de VDI comme un passe-temps ou comme une vraie partie de plaisir.

Est-ce que vous y voyez plus clair à présent ? Alors qu’attendez-vous pour tenter votre chance ?

Commencez par jeter un coup d’œil sur ces deux liens :

Vous y trouverez peut-être une nouvelle vocation !

Ps : Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

 

About the Author Randa

Leave a Comment:

>
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook