Freelance : stratégie pour trouver des clients

Freelance : quelle est la meilleure stratégie pour trouver des clients ?

Se mettre à son compte est une aventure extraordinaire… mais qui n’est pas de tout repos, surtout au début !

Bon nombre de freelances ayant réussi vous le diront : il faut savoir s’accrocher au début, et disposer de bonnes stratégies.

Contrairement au salarié de bureau lambda, le freelance doit « chasser » lui-même ses missions.

Cela peut être déstabilisant lorsqu’on a pris l’habitude d’avoir un supérieur hiérarchique.

Mais avec du temps, de la documentation et de la volonté, il vous est plus facile d’adopter des stratégies pour trouver des clients.

Il devient alors possible de réaliser l’impossible en tant que freelance.

Cet article traitera des différentes stratégies qui s’offrent à vous pour trouver vos futurs clients.

Ces stratégies peuvent être complémentaires ou non, en fonction de votre domaine, mais aussi de votre créativité personnelle.

« High risk, high reward »

Nos collègues anglo-saxons ont une expression bien à eux pour qualifier – entre autres – le métier de freelance.

Elle illustre parfaitement la situation d’un freelance en début de carrière « grands risques, grande récompense ».

À première vue, rien de bien original, et pourtant, cette simple expression fera le tri entre les plus endurants et évincera les simples curieux du processus.

Ici, le risque, c’est la découverte, l’investissement (en temps et/ou en argent).

Votre endurance psychologique sera également mise à rude épreuve.

La grande récompense varie d’un freelance à un autre.

Cela peut être des gains financiers importants, ou encore de la découverte d’une nouvelle façon de travailler.

En effet, le travail tel que nous le connaissons est en train d’être totalement repensé, et pour diverses raisons.

La pandémie mondiale de 2020 ne fait qu’accélérer la transition professionnelle annoncée en mettant sur les devants de la scène le télétravail.

Si le télétravail donne l’impression qu’il s’agit d’un domaine de « beaucoup d’appelés, peu d’élus », c’est parce que la plupart des gens ne savent pas encore se plier à ses codes.

Avant la fin de cet article, je prends le pari de vous convaincre que le télétravail peut aussi vous réussir à vous.

Des clients, d’accord, mais où ?

Parmi les personnes interrogées, leur plus grande peur dans la reconversion professionnelle provient de la peur de ne pas trouver de clients.

En effet, en devenant freelance, vous n’avez plus une entreprise au-dessus de vous qui dirige les clients vers vous.

Cette situation inconfortable au début requiert de votre part une certaine prise d’initiative.

Il faudra chercher, prospecter, convertir, séduire et même plus afin de vous constituer un carnet de clients.

N’ayez pas peur, cela se fait sur plusieurs mois, voire même sur plusieurs années dans certains domaines.

Le tout est de se retrousser les manches et d’étudier les stratégies à votre disposition pour mener à bien vos projets.

Et cela tombe bien, puisque cet article, des stratégies pour trouver des clients il en contient bien assez pour vous mettre sur la bonne voie.

Stratégie pour trouver des clients

 

1 – Confirmer sa présence en ligne : une stratégie pour trouver des clients

Ce n’est plus un secret pour personne : tout se passe sur la toile dorénavant.

Pour un freelance, Internet est un immense marché ouvert, régi à la fois par la concurrence et le renouvellement de la demande.

Afin de capter de nouveaux clients, il vous faudra donc naturellement insister sur votre présence sur le Net.

Pour cela, rien de bien compliquer, il vous suffit de créer une page ou un blog.

Votre premier site web doit contenir assez d’informations sur vous.

Il vous servira de vitrine au fur et à mesure que votre aventure de freelance se concrétisera.

De façon générale, un bon site web doit contenir une page d’accueil qui parle de votre actualité, mais ce n’est pas tout !

Une page « portfolio » devra être dédiée à tous vos projets accomplis qui méritent d’être exposés au public.

Cette page est plus importante que les autres, car c’est elle qui constituera votre véritable CV auprès de vos futurs clients.

Une page « contact » sera aussi nécessaire pour permettre aux gens de vous joindre le plus facilement possible.

Petite astuce pour les pros :

Si vous voulez capter du trafic à partir du moteur de recherche Google vers votre site web, alimentez-le judicieusement.

En effet, il est possible de travailler des mots-clés précis sur votre site web pour augmenter le nombre de visiteurs sur votre site.

Par exemple, si vous vendez des services en particulier, n’hésitez pas à publier de mini-articles reprenant tout le champ lexical qui y est relatif.

En cas d’expansion de votre activité, n’hésitez pas non plus à engager un ingénieur SEO pour s’en occuper.

2 – Adopter les codes des réseaux sociaux :

Des réseaux sociaux comme Facebook ont radicalement changé notre rapport au freelancing.

Il est devenu facile de toucher une immense audience en quelques manœuvres seulement.

Que vous soyez un boomer ou bien un jeune de la génération Z, impossible d’avoir échappé à ce phénomène qui s’est manifesté comme une déferlante technologique.

Aujourd’hui, tout passe par les réseaux sociaux – qui sont les sites les plus fréquentés dans le monde entier.

Votre marque doit s’y développer autant que votre sens de la prospection.

Il est donc primordial de s’y inscrire et d’animer vos pages dessus.

Votre objectif est de générer un maximum d’abonnés pour espérer en convertir un certain pourcentage.

LinkedIn, Facebook, Twitter, Instagram ou même récemment TikTok sont autant d’outils mis à votre disposition pour faire fleurir votre activité.

Dans un premier temps, et par souci d’économies, il faudra que vous deveniez votre propre community manager.

Par la suite et si cela fonctionne bien pour vous, vous aurez tout le loisir d’embaucher un CM qui s’occupera de vos pages pour vous.

N’oubliez pas cependant que les réseaux sociaux sont en perpétuelle quête de nouveautés.

Il vous faudra tout le temps vous démarquer de la concurrence pour exister dessus.

C’est une stratégie qui nécessite beaucoup d’investissement de votre personne au début.

Mais par la suite, la stratégie s’avère systématiquement payante.

Si vous en doutez encore, observez l’essor récent de Twitch et son rachat par Amazon.

À l’avenir, les réseaux sociaux occuperont sans doute une place encore plus importante dans notre quotidien – si si, c’est possible !

3 – S’inscrire sur toutes les plateformes à votre portée :

Je ne le répéterai jamais assez sur ce blog : pour débuter en tant que freelance, l’option des plateformes dédiées est plus qu’intéressante.

Apparues au début des années 2000, ce n’est qu’à partir des années 2010 que ces plateformes sont devenues réellement incontournables pour les travailleurs en freelance.

Chacune d’entre elles propose ses propres conditions, avec ses propres offres et ses propres commissions.

L’inscription y est généralement gratuite et n’engage à rien de votre part.

Certaines plateformes sont payantes que je vous déconseille, notamment, au début de votre carrière.

Le défaut majeur de ces plateformes est qu’elles ne payent pas bien, ou pas assez, surtout au début.

Mais elles vous offrent cependant la possibilité de vous autoformer à votre métier, en ayant vos tout premiers clients.

Et qui dit premiers clients, dit aussi premiers « feedbacks », ces avis qui vous permettront de mieux saisir vos défauts pour vous améliorer ensuite.

Certaines plateformes comme Upwork ou Malt proposent un nombre conséquent de missions quotidiennes, et vous devriez vous y inscrire.

D’autres, comme 5euros, peuvent sembler moins intéressantes de prime abord, mais portent aussi leur lot d’opportunités pour vous.

Dans l’idéal, inscrivez-vous sur toutes ces plateformes si possible.

De ce fait, vous pouvez trouver celle qui vous conviendra le mieux dans son mode de fonctionnement.

Enfin, ces plateformes vous permettront aussi de dénicher de nouveaux clients à rediriger vers votre propre site web.

Upwork : plateforme pour trouver des clients en Freelance

4 – Parler à d’autres freelances :

Si en apparence la vie des freelances est une vie de solitaires, cela ne veut pas dire qu’ils ne collaborent jamais entre eux.

Bien au contraire, les freelances ayant le plus de chances de réussir sont ceux qui parviennent à s’entraider pour mieux saisir les demandes du marché.

Que ça soit sur les réseaux sociaux ou sur des forums spécialisés, il est possible de tomber sur des réseaux de freelances avec qui échanger.

Vous aurez la possibilité de poser des questions, mais aussi d’en répondre à d’autres, de façon à intégrer une véritable communauté en ligne.

Ces conversations s’avéreront particulièrement importantes lorsqu’il sera question d’aborder des projets délicats qui nécessiteront une collaboration quelconque.

Par exemple, si vous êtes un bon illustrateur, vous accéderez à de nouvelles missions encore plus intéressantes si vous travaillez en tandem avec un rédacteur.

Le but ici est de satisfaire le client de multiples façons en proposant des solutions toujours encore plus audacieuses et novatrices.

L’autre intérêt de parler avec des freelances, c’est de se maintenir à jour, de voir ce qui se fait et ce qui ne se fait plus depuis un moment.

Enfin, prodiguer des conseils pratiques au sein de ce genre de communautés vous permettra aussi de vous faire remarquer par de potentiels clients.

Sans oublier que toutes vos activités de ce type ne manqueront pas d’augmenter le trafic sur votre site web.

Ce qui est pratiquement le but ultime de tout freelance qui se respecte.
Réseaux sociaux : stratégie pour trouver des clients

5 – Créer du contenu et l’étendre : astuce pour trouver des clients 

En tant que freelance débutant, l’un de vos principaux objectifs est de vous faire connaître.

Notamment, auprès de gens à qui vous êtes susceptibles de vendre des services.

Après avoir exploré la piste du site web personnalisé et des réseaux sociaux (aussi bien professionnels que grands publics), vous voilà à la croisée des chemins.

Une autre stratégie pour trouver des clients est de créer du contenu en rapport avec les produits ou les services que vous proposez aux gens.

Ce contenu peut se manifester sous différentes formes : articles de blog, illustrations graphiques, vidéos de promotion, etc.

Ce contenu fraîchement créé possède deux utilités : être publié sur votre site web principal ainsi que vos réseaux sociaux, mais aussi et surtout finir par atterrir sur d’autres blogs que le vôtre.

C’est l’une des stratégies les plus pérennes pour un freelance qui souhaite se développer rapidement : collaborer avec d’autres blogueurs pour une approche promotionnelle étendue de vos projets.

C’est du gagnant-gagnant qui vous permet de publier votre contenu sur de nouvelles pages, tout en alimentant vos propres pages avec du contenu qui n’est pas le vôtre.

Je vous conseille de considérer cette stratégie assez tôt dans votre parcours pour pouvoir l’intégrer de façon intuitive à l’ensemble de vos pages.

En plus de gagner en visibilité, cette stratégie vous permettra aussi de rencontrer de nouveaux freelances pour mener à bien la stratégie numéro 4.

Une fois prise en compte, cette stratégie ne requiert plus de votre part qu’un peu d’inspiration ponctuelle pour créer un peu de contenu.

Notez aussi que vous pouvez externaliser ce processus en le déléguant à un autre freelance, moyennant finances.

6 – Avoir une stratégie commerciale agressive :

Comme c’est vous l’expert, la plupart du temps, vos clients se fieront à vous, mais jaugeront tout de même la qualité de votre travail au feeling.

Ce feeling est régi par deux choses : leurs propres connaissances générales, mais aussi le prix auquel vous proposez vos services.

Si le prix est trop bas, les clients vont se méfier ; en revanche, si le prix est trop élevé, ça découragera vos futurs clients.

Une stratégie pour trouver des clients est donc d’indexer vos offres sur ce qui se fait.

Il vous est possible de brader un tout petit peu vos services au début pour vous frayer un chemin.

Ce n’est jamais facile de brader ses services, mais il faut hélas y penser, surtout afin de pouvoir disposer d’un portfolio pour la suite de l’aventure.

Cependant, vous pouvez tout de même brader vos prix et en sortir gagnant si vous avez une vue d’ensemble sur votre projet.

Par exemple, pour un service de 100 €, proposez à votre client une ristourne de 30 € s’il accepte en échange de participer à votre promotion d’une façon ou d’une autre.

Faites en sorte que vos clients vous recommandent par la suite, soit de façon sympathique et spontanée, soit de façon contractuelle.

Proposez aussi des offres de groupe, pour vendre plus de produits/services à des tarifs dégressifs : cela incitera plus de clients à franchir le pas.

Enfin, actualisez souvent vos prix, de façon à rester concurrentiel, tout en ayant une cohérence marketing.

Freelance : stratégie pour trouver des clients

7 – Tisser une bonne relation avec son réseau physique :

C’est vrai, maintenant, presque absolument tout se fait sur Internet, surtout depuis cette dernière décennie.

Mais ce n’est pas une raison pour abandonner toutes les autres pistes du monde réel.

C’est d’autant plus vrai que de nombreux freelances affirment n’avoir recours qu’à un réseau physique pour dénicher de nouveaux clients.

Ici, l’idée est de se rendre à des événements business comme des soirées de networking par exemple.

Le but est de rencontrer directement des prospects sur le terrain.

Sur le plan relationnel, c’est la stratégie parfaite pour trouver des clients. 

En effet, cette technique permet de mieux « rencontrer » ses clients pour mieux saisir leurs attentes.

Dans un cadre pareil, il est plus aisé de convertir un prospect, à condition d’être animé par la rhétorique d’un commercial cependant.

Pour tomber sur ce genre d’événements, il suffit juste d’être à l’affût sur Internet sur des groupes Facebook ou encore sur des groupes LinkedIn.

Si vous souhaitez passer à l’étape au-dessus, vous pouvez vous-même organiser ce genre d’événements.

Ceci est dans le but de fédérer votre communauté en même temps que vous créerez votre nouveau réseau professionnel.

Il existe de nombreuses façons de réussir sa soirée networking, mais je pense que ces méthodes feront l’objet d’un autre article qui leur sera dédié.

Notez enfin que dans ce cas de figure, si la prise de contact se fait en effet au sein d’un réseau physique, il vous sera possible par la suite d’entretenir ce contact virtuellement (emails, visioconférence, etc.).

8 – Adopter l’upselling assez tôt : une stratégie pour trouver des clients

Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est, l’upselling, c’est le concept de montée en gamme pour une marque, ou bien pour un freelance en l’occurrence.

Upseller, c’est proposer un service un peu au-dessus des autres, tout en étant un peu plus cher.

Cela peut s’accorder avec une stratégie commerciale agressive en vous permettant d’avoir plusieurs types de clients.

Beaucoup de freelances optent pour une approche de downselling (le contraire) au début pour ensuite upseller avec des offres plus concrètes.

D’un point de vue purement stratégique, toutes ces options se valent, mais ne s’adaptent qu’à certains contextes précis, d’où la nécessité d’étudier votre secteur avant d’établir vos offres.

Le principe même de l’upselling est d’agrandir l’éventail de vos services tout en agrandissant votre marge de bénéfices.

Les clients les plus exigeants ne rechigneront pas à payer un peu plus pour un service de qualité supérieure.

Une autre stratégie pour trouver des clients, appliquée par des sites comme 5euros.

L’offre de base est fixée à 5 €, mais il est possible pour le client de souscrire à des offres complémentaires, pouvant augmenter de 1000% le prix de départ.

Si vous avez une maîtrise totale de votre sujet, une façon d’upseller serait de proposer vos services en tant que coach ou même en tant que consultant dans votre domaine.

C’est une stratégie pour trouver des clients qui se fait de plus en plus et qui tend à se généraliser, surtout en temps de pandémie mondiale.

9 – Préparer des mails types à envoyer pour prospecter :

Une autre stratégie pour trouver des clients.

C’est vrai, la prospection de client via mail peut passer pour du spam dans la plupart des cas.

Mais si une telle démarche est considérée comme du spam invasif aujourd’hui, c’est notamment à cause de la piètre qualité des mails que les gens tendent à envoyer.

Si votre offre est intéressante et que vous êtes prêt à percer dans votre domaine d’expertise, alors vous devriez pouvoir la vendre sans problème via mail.

Ici l’idée est de préparer des mails concis, agréables à lire et assez brefs pour séduire en un minimum de phrases.

Ces mails seront par la suite envoyés à un ensemble de prospects que vous allez repérer sur des réseaux sociaux, des forums ou même d’autres blogs.

Ces mails doivent être perçus comme l’évolution du CV classique et doivent répondre à beaucoup de questions sur vous et vos aptitudes.

Préparez une dizaine de mails de ce type afin de diversifier votre approche, tout en notant celle qui fonctionne le mieux pour vous.

Il s’agit d’une phase qui peut sembler ennuyeuse pour beaucoup de freelances.

Mais en réalité, il s’agit d’une tâche de fond qu’il vous faudra apprendre à maîtriser dès le début.

Pourquoi ? Parce qu’en tant que freelance, vous serez amené à rédiger beaucoup de mails, dans différentes circonstances.

Alors il vaut mieux vous y habituer le plus tôt possible.

10 – Avoir recours à Google Adwords pour trouver des clients :

En dixième et dernière stratégie pour trouver des clients en tant que freelance, il y a l’option Google Adwords.

Alors non, ce n’est certainement pas mon approche préférée, surtout qu’elle implique une chose : être prêt à investir de l’argent dès le départ.

Alors que là, ce n’est clairement pas l’idéal, surtout pour les jeunes freelances qui se lancent à peine et qui souhaitent plutôt voir l’argent circuler dans l’autre direction.

Mais il faut bien l’admettre, Google Adwords est un service qui peut rapidement rediriger pas mal de trafic sur votre site web professionnel.

Contrairement aux campagnes SEO classiques, le SEA peut vous permettre de doper votre nombre de visiteurs en un temps record.

Mais tout a un prix, et celui-ci peut même s’avérer assez élevé pour ceux qui ne disposent pas du budget nécessaire pour une telle approche.

Néanmoins, maintenant que vous êtes prévenus, sachez que cette option est viable.

Principalement, une fois que vous disposez d’une bonne page et d’une solide présence sur les réseaux sociaux.

En effet, l’idée ici est de capter du trafic à partir de Google grâce à de la publicité.

Mais une fois capté, ce trafic doit être retenu par la suite.

Autrement, vous n’aurez que des prospects de passage, impossibles à convertir en quoi que ce soit.

Donc, avant de vous lancer sur cette voie, assurez-vous au préalable d’avoir tout ce qu’il faut derrière pour convertir ce nouveau trafic en clients.

Google Adwords : stratégie pour trouver des clients en Freelance

En conclusion

Il existe de nombreuses stratégies qui vous permettent de trouver des clients. 

Elles peuvent même se conjuguer entre elles pour en améliorer l’efficacité.

Mais le plus important est que vous fassiez preuve d’une certaine persévérance.

Les choses ne se feront pas du jour au lendemain comme par magie.

Il faudra s’accrocher et faire preuve d’autocritique pour pouvoir avancer sur chacune de ces voies.

Il suffit d’adopter la bonne stratégie, et vous n’aurez plus aucun effort à fournir par la suite.

Ce sont vos futurs clients qui vous trouveront.

En résumé, si vous débutez, je vous conseille de vous inscrire sur une plateforme dédiée aux freelances.

De là, vous n’aurez plus qu’à créer votre propre page pour capitaliser sur les contrats accomplis au sein de ces plateformes.

De là, il sera plus facile d’improviser, puisque vous aurez théoriquement assez de clients pour pouvoir vivre de vos missions de freelance.

N’hésitez pas à laisser des commentaires pour poser vos questions, mais aussi pour partager votre expérience en tant que freelance ayant déjà franchi le cap.

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Tu veux gagner du temps ?

 

J'ai regroupé ici les meilleures idées pour améliorer tes finances, créer ton activité et quitter ton patron


(j'explique également comment tu dois t'y prendre pour obtenir des résultats rapidement)

>