COMMENT DEVENIR PLÂTRIER

0
433

I – Définition du métier

Le plâtrier est un ouvrier spécialisé qui intervient en second œuvre. Une fois que le gros œuvre a été réalisé, le plâtrier travaille le plâtre pour préparer les murs de construction et les plafonds.

II – Principales tâches du plâtrier

Le plâtrier entre en jeu une fois que la menuiserie et la maçonnerie ont été faites. Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou de la réhabilitation d’une construction plus ancienne, ses missions sont nombreuses et ses domaines d’actions variés.

Les principales missions du plâtrier sont les suivantes :

Seul ou en équipe, le plâtrier a trois principales missions. Il est chargé de :

  • Enduire les murs, les plafonds et les sols. Afin d’obtenir un mur droit et régulier, le plâtrier va déposer des couches de plâtre, puis lisser l’ensemble avec une taloche. Il facilite ainsi le travail du peintre.
  • Construire des cloisons avec des matériaux prêts à poser comme les plaques ou carreaux de plâtres. On parle alors de plâtrier-plaquiste.
  • Isoler les constructions pour un meilleur rendement énergétique et augmenter considérablement le bien-être dans les pièces en posant des isolants thermiques ou acoustiques.
  •  Décorer les pièces en moulant ou créant des éléments décoratifs comme les rosaces ou les corniches ou en façonnant des moulures. Cette mission tend de plus en plus à évoluer.

III – Qualités et compétences requises

  • Exercer le métier de plâtrier requiert évidemment les qualités et les compétences suivantes
  • Bonne condition physique : Entre la poussière, les échafaudages et l’eau froide qu’il devra supporter tout au long de la journée, il doit absolument avoir une bonne résistance physique.
  • Respecter les délais des commandes.
  • Être rapide dans l’exécution : de par la nature même des enduits qui sèchent rapidement, on demande au plâtrier.
  • Il ne doit pas perdre de temps et se montrer réactif.
  • Travailler dans la finition et non dans la construction.
  • Être minutieux et précis car son travail est la décoration finale de la construction.

IV – Formation

Pour bien exercer ce métier, il est nécessaire d’être titulaire d’un des diplômes suivants :

  • CAP plâtrier-plaquiste
  • CAP staffeur ornemaniste
  • BTS finition-aménagement 

V – Liens utiles

https://www.pratique.fr › Emploi › Vie du salarié › Formation

www.cidj.com › INFOS › Métiers

www.guideplatre.com/actualites/devenir-platrier-plaquiste.htm

www.artisans-du-batiment.com › … › Les métiers du bâtiment

VI – Que faire à présent

Pour lancer son activité en indépendant, il faut :

  • Distribuer les flyers, les prospectus et les cartes de visite.
  • Utiliser l’affichage publicitaire : magasins du quartier, taxis, immeubles…
  • Participer aux salons pour les Professionnels et les Particuliers pour se faire connaitre.
  • Utiliser le mailing.
  • Avantager le “bouche-à-oreille”.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here