Comment devenir graphiste professionnel

0
557

I – Le graphiste professionnel

Un graphiste est une personne qui crée des logos, des packagings de produit, qui fait les couvertures de magasine, qui choisit la typographie des publicités, qui fait la maquette d’un site internet … En gros, il crée, dessine, assemble des éléments pour rendre un projet beau.

Il est donc le responsable de la charte et de l’identité graphique de tous projets. Si une publicité est belle, si un site internet est beau, si vous avez de belles cartes de visite … c’est grâce à votre graphiste.

Le graphiste a un rôle essentiel dans la réussite marketing d’un projet.

II – Principales tâches du graphiste professionnel

Le graphiste (designer graphiste) travaille désormais essentiellement sur ordinateur, grâce aux logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Ainsi, voici les missions qui jalonnent le quotidien du graphiste :

  •  rencontre son interlocuteur ou son client pour identifier et analyser sa demande
  • exprime la demande du client par une image
  • s’implique dans toutes les étapes de la réalisation : conception, création, exécution et  impression
  • participe au montage, à la numérisation, au choix des couleurs, à l’incorporation du texte
  • assure les échanges permanents avec le client, mais aussi avec son directeur artistique et éventuellement le rédacteur pour veiller à la bonne conduite du projet
  • assure le suivi et si besoin l’impression

III – Qualités requises

Pour les personnes qui ont une sensibilité artistique, qui aiment créer et qui s’intéressent de manière régulière à l’art visuel, ce métier est accessible. Cependant, un graphiste doit avoir des connaissances bien précises dans certains domaines pour faire du bon travail.

Il doit savoir dessiner, savoir utiliser à la perfection des logiciels de graphisme comme Photoshop, illustrator, tout en connaissant aussi les différentes contraintes d’impressions.

S’il y a des autodidactes dans ce métier, il est tout de même conseillé de suivre une formation pour être un bon graphiste

IV – Formation

Bien qu’il soit possible de se former de manière complètement autonome au métier de graphiste, il est désormais impératif de disposer de diplômes reconnus pour pouvoir intégrer les agences ou se faire connaître en tant qu’indépendant dans le but de progresser dans le métier.

Voici quelques exemples concrets de formation :

  • BTS expression visuelle; communication visuelle ; multimédia, en veillant à choisir les bonnes options : espaces de communication, graphisme édition publicité.
  • Diplôme national d’art et technique.
  • Le CAP graphisme dispensé par les Centres de formation professionnelle;
  • Les écoles privées assurent des formations diplômantes en graphisme, mais ces écoles doivent être homologuées.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here