fbpx

Comment vendre ses photos sur Istock, Fotolia et Shutterstock?

Si vous êtes ici, c’est que probablement pour une raison.

Vous voulez gagner de l’argent en vendant vos photos en ligne.

Vous vous demandez peut-être si c’est possible et quels sites web vous permettraient de vendre vos photos.

Si la photographie est votre passion et l’idée de pouvoir vendre vos photos vous séduit, alors je vous invite à lire la suite de l’article.

En effet, maintenant plus que jamais, des photographies originales et créatives sont en constante demande.

C’est potentiellement une bonne opportunité pour vous mais il faut savoir une chose.

Ce domaine exige de la patience, du talent et des compétences.

On déblaye tout ça ensemble ?

C’est parti.

Mais … qui va vouloir acheter mes photos  et… pour combien ? 😊

C’est une bonne question.

Une chose est sure, il y a de la demande. Jugez plutôt.

Les webmasters, les éditeurs, les spécialistes du marketing et les blogueurs achètent et utilisent régulièrement des images pour illustrer leurs idées et alimenter leurs blogs.

Ces personnes-là se rendent sur ce qu’on appelle, les sites de stock en ligne pour acheter des photos et ça leur reviennent beaucoup moins cher que d’engager un photographe.

Les microstocks c’est quoi au juste ?

Vous le savez peut-être, les macrostocks et les microstocks sont des types de sites web qui permettent de se procurer des photographies. Concentrons sur le microstock, facile à utiliser et le plus populaire.

Les microstocks sont don des banques d’image en ligne qui vous proposent de vendre ou d’acheter des photos à petits prix. Les photographes peuvent toucher une commission allant de 25 % à 40 % après chaque vente et selon chaque site.

Tout le monde peut s’inscrire et proposer ses photos sur un microstock. Leur avantage c’est qu’ils sont accessibles au grand public, vous pouvez vendre la même photo à plusieurs personnes.

Il y a un inconvénient. Maintenant que tout le monde est doté d’un appareil photo, la concurrence est rude. Les photographes sont parfois obligés de proposer leurs photos à 1 € parfois moins.

Combien vais-je gagner ?

Très bonne question 😊

Vous vous en doutez, gagner de l’argent grâce à vos photos en ligne, c’est possible.

Plusieurs photographes passionnés et créatifs l’ont déjà fait, pourquoi pas vous ?! Vendre ses photos en ligne est un bon moyen pour générer un revenu supplémentaire et arrondir vos fins du mois. Votre revenu dépendra de plusieurs facteurs, je vous explique tout ça ci-dessous.

Quelques conseils pour optimiser vos gains

  1. Inscrivez-vous sur plusieurs sites de stock

Certains photographes font l’erreur de s’inscrire sur un seul site de stock. C’est la raison pour laquelle ils n’arrivent pas à atteindre plus d’audience et à gagner plus d’argent.

Je vous donnerai la liste des sites et applications à utiliser un peu plus loin.

  1. Pensez à publier régulièrement vos photos.

Pourquoi ?

Tout d’abord, plus vous avez des photos, plus vous augmentez vos chances de ventes. Deuxièmement, vos photos restent au 1er plan dans les résultats de recherches de la plupart des plateformes.

Troisièmement, les tendances changent. Si vos photos sont populaires, elles ne le seront probablement pas au bout de quelques semaines ou quelques mois.

Cela veut dire que vos anciennes photos ne se vendront plus ?

Non, beaucoup d’entreprises recherchent des images qui étaient populaires les années précédentes, mais si vous voulez mieux vendre, vous devez vous adapter.

  1. Inclure des personnes dans vos photos

Les entreprises recherchent constamment des photos de « famille » des « personnes qui travaillent ». Des sites de stock possèdent des formulaires d’autorisation que vous pourrez imprimer, signer et soumettre.

  1. Ne chargez pas vos photos !

Les créateurs de site web ont souvent besoin des images avec beaucoup de vide pour pouvoir écrire leur texte.

  1. Soignez vos descriptions

Plus vos mots clés seront précis plus vous générez des ventes. Si vos images illustrent des concepts tels que « confiance » « travail d’équipe » vous devez absolument les inclure dans la description des photos.  Soyez le plus exhaustif possible.

  1. Inscrivez-vous aux lettres d’informations des contributeurs

Elles vous renseignent sur les photos en demande et vous montreront comment améliorer vos compétences en matière d’appareil photo

Pour finir, je vous donne trois questions clés que vous devez vous poser avant de publier vos photos :

  1. Qui voudra acheter cette photo ?
  2. Pourquoi voudra-t-il l’acheter ?
  3. Comment va-t-il l’acheter ?

Si vous sélectionnez vos photos, en gardant ces trois questions à l’esprit, vous multipliez vos chances de vente. Pour encore plus de conseils, je vous invite à lire cet article sur le blog de Sylvain Wealth

Quelles sont les photos qui se vendent ?

Les sites de stock ne proposent pas un seul type de photo à vendre, mais plusieurs tendances. Par exemple, d’après « stock photo secrets », les tendances de 2019 incluent les couleurs vives, la technologie au service des personnes, les causes sociales, la nature morte… etc.

  • Mode de vie / lifestyle
  • Aliments
  • Villes et nature
  • Photos de voyage
  • Actualité
  • Fêtes (Noël, Nouvel An, Saint Valentin…)
  • …etc.

Est-ce que cela veut dire que vous devriez photographier tous ces sujets ? Non, évidemment. Être au courant des tendances et de ce que se vend vous aidera à bien définir votre créneau et facilitera considérablement vos ventes.

Il existe bien sûr d’autres catégories tout aussi populaires que vous allez pouvoir retrouver sur les sites d’images.

Justement…

 

Où vendre mes photos ?

Petit tour d’horizondes principales plateformes.

Shutterstock

Shutterstock, est l’une des agences de microstock les plus populaires. En effet, Shutterstock est présent dans plus de 150 pays et possède une gigantesque banque d’images, comprenant des images et des vidéos. Les photographes ne reçoivent pas plus de 25 centimes par photo.

Par contre, avec autant d’utilisateurs sur la plateforme, il n’est pas particulièrement difficile de faire une vente.

iStock

iStock, vous propose 15 % du prix de téléchargement d’une image jusqu’à 40 % après plusieurs ventes. A présent iStock fait partie de l’immense système de Getty signifie que vos photos sont potentiellement disponibles sous licence pour les deux bibliothèques.

Alamy

Alamy, n’offre pas une aussi grande banque d’images que celles de Shutterstock ou iStock, mais ils paient 50 % sur chaque vente.

Si vous êtes un photographe d’information en direct, Alamy est probablement l’une des meilleures plateformes sur le marché. Ils sont également intéressants pour la vente de photos éditoriales – celles qui contiennent des personnes et / ou des propriétés privées, mais vous n’avez pas acquis de version.

Dreamstime

Dreamstime, est l’une des rares plateformes permettant de soumettre des photos prises avec votre téléphone. Ce site de stock à tendance à débourser entre 0,30 et 2,13 euros par image vendue.

Fotolia

Fotolia, avec plus de 159 millions d’images libres de droits, des fichiers vectoriels et des clips vidéos HD, est l’une des plus importantes agences de microstock.

Depuis que cette entreprise a été achetée par Adobe, les utilisateurs de ce logiciel peuvent acheter des photos directement sur n’importe quelle plateforme Adobe.

Les taux de rémunération sont similaires à ceux de Shutterstock, mais légèrement supérieurs.

Une chose remarquable à propos d’Adobe Stock est que vous pouvez facilement soumettre vos photos via Lightroom.

L’un des inconvénients de l’utilisation d’Adobe Stock est qu’ils n’autorisent aucune photo éditoriale.

Quelques recommandations…

Une fois inscrit sur les sites de stock, vous devez soumettre une sélection de photos et attendre qu’elle soit acceptée. Ces sites peuvent rejeter vos photos, si elles ne répondent pas à leurs normes.

Si c’est le cas, ne vous découragez pas. Voici quelques critères et conseils à suivre pour que vos photos soient acceptées et éventuellement vendues :

  • Vous devez être le propriétaire de vos clichés. Si vous mettez en ligne des photos qui ne vous appartiennent pas, alors vous risquez vraiment d’avoir des ennuis plus tard.
  • Assurez-vous que vos photos ne contiennent pas de défauts.
  • Vos photos doivent être d’une haute résolution.
  • Évitez de retoucher vos images. Les entreprises et les blogueurs cherchent à acquérir des photos authentiques.
  • Gardez vous de publier des photos ou les noms des marques sont visibles. C’est une forme de publicité indirecte et vos images seront immédiatement rejetées

Prenez le temps à présent de tester les plateformes et de vous familiariser avec leur manière de travailler. Les commissions et conditions peuvent varier.

Quelles sont les applications que je peux utiliser pour vendre mes photos ?

Votre téléphone est probablement avec-vous 24 h/24. Pourquoi ne pas vendre ses photos directement depuis votre son smartphone ?

Il existe des applications qui offrent le même service que les sites de stock :

  • Foap
  • Twenty20
  • Eye Em
  • Alamy
  • Depositphotos

Vendez vos photos vous-même !

Si vendre vos photos via ces sites de stock ne vous intéresse pas et vous voulez toujours vendre vos photos en ligne, alors je vous suggère de créer votre propre site web pour promouvoir votre travail et être votre propre boss.

Je vous suggère de lire cet article pour découvrir comment faire :

Combien coûte vraiment un site internet (blogs, boutiques, tunnels de vente)

Les réseaux sociaux constituent aussi une autre plateforme ou vous pouvez faire connaitre votre travail. Constituer une base de followers demandera certainement du temps, mais cela reste une option.

Que faire à présent ?

Votre plan d’action est très simple.

  1. Inscrivez-vous sur les différentes plateformes et applications afin de vous faire votre propre opinion.
  2. Choisissez ensuite les plateformes et commencez à publier vos photos.

Gardez à l’esprit une chose.

Le facteur temps est important. Vous devez persévérer afin de bien apprendre votre métier et de donner à vos photos le maximum de chances de se faire connaitre. Croyez en vous et n’abandonnez jamais. Ce genre d’opportunités ne donnent des résultats que si vous vous accrochez suffisamment longtemps.

À présent, si j’ai fait mon job correctement, vous devriez avoir une idée plus claire sur les différents sites de stock en ligne et leurs particularités, Vous connaissez les astuces à utiliser afin d’améliorer vos résultats.

La question qui se pose est toute simple :

Êtes-vous prêt à vous lancer dans cette aventure ?

 

Moi, c'est Nassim

Vous souhaitez travailler de chez vous ? Avoir un complément de revenu ou avoir votre affaire ? Ce site est la pour vous aider à y arriver. Comment ? Avec des informations pratiques et de qualité.  Je suis Nassim, 36 ans, marié, deux enfants et ... je travaille de chez moi à temps plein sur différents sites web (plus de détails me concernant ici). Si vous avez envie de discuter de votre projet, n'hésitez pas à me contacter.

Un avis ? Une question ? Un commentaire ?

>
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
fr_FRFrench
fr_FRFrench