fbpx

Comment réussir en blogging et en MLM – Interview de Bertrand Kervella

J’ai eu le plaisir d’interviewer Bertrand Kervella du blog marketingdereseausolution.

Si vous vous intéressez au MLM, vous le connaissez déjà probablement.

En effet, son blog est certainement LE blog référence pour apprendre et vous développer dans le Marketing de Réseau.

Forcément, il sera question de ce qui permet de réussir en MLM et en blogging 😉

A titre personnel, j’échange avec Bertrand depuis 2 ans environ. Nos échanges ont toujours été super enrichissants.

Vous allez le constater par vous même 🙂

Dans cet interview vous allez découvrir…

  • Comment il est passé d’étudiant en école de commerce à blogueur à l’autre bout du monde.
  • Comment son blog est devenu la référence dans son domaine (et ce que vous devez faire pour réussir votre projet).
  • Les principales causes d’échec en blogging et en MLM et ce que vous devez faire pour réussir.
  • Ses conseils pour vous développer.
  • Ses futurs projets.

Un beau programme en perspective 🙂

Les formations de Bertrand

Bertrand propose plusieurs formations sur son blog.

Vous pouvez pour commencer jeter un coup d’œil à celle-ci :

     => Découvrez comment obtenir 600 prospects par mois.

Vous souhaitez réussir en MLM ?

Inscrivez-vous, et vous recevrez des informations de qualité pour vous aider à réussir votre projet

Interview de Bertrand Kervella – Vidéo

Un seul clic vous sépare à présent de l’interview 😉

Interview de Bertrand Kervella – Retranscription

Nassim : Salut Bertrand

Bertrand : Salut Nassim. Ravi d’être avec toi ce soir.

Nassim : Ravi d’être avec toi cet après-midi. Je pense qu’il y a quelques heures de décalage horaire entre nos 2 domiciles. Je suis particulièrement content de pouvoir discuter avec toi parce que ça fait 2 ans qu’on se connaît. Je pense que la première fois que je t’avais sollicité c’était pour te parler de mon projet de droit de label privé. Et aujourd’hui je te sollicite pour un tout autre sujet, c’est pour avoir un peu ton avis sur le MLM comme tu t’en doutes forcément, pour être utile aux lecteurs de mon blog bosscheztoi.com. Donc j’ai souvent pas mal de personnes qui sont intéressées par le travail à domicile et il y a de plus en plus de personnes qui viennent me poser des questions sur le MLM et voir comment est-ce qu’elles peuvent réussir à tirer leur épingle du jeu. Et je me suis dit pourquoi ne pas contacter Bertrand et discuter avec lui de tout ça.

Bertrand : D’accord, enchanté. Ravi de pouvoir échanger par mal d’idées là-dessus. Ça fait de mon côté presque 7 années, j’entame ma 7e année dans le marketing de réseau ou MLM et notamment sur Tomar via le blogging. Moi je suis vraiment spécialisé là-dedans, donc surtout n’hésite pas. Si tu veux des conseils techniques, c’est un peu ma spécialité. Je t’écoute.

Nassim : Écoute je ne vais pas me gêner. Donc je ne vais pas te poser la question un peu classique, un peu traditionnelle dans ce genre d’interview et te demander de te présenter, je me suis dit que j’allais le faire pour toi.

Bertrand : D’accord.

Nassim : Tu me corriges si je me trompe à un moment ou à un autre. Je vais faire la version courte parce que ce n’est pas Fréquence Star non plus, on ne va pas passer 1 h 30 malheureusement ensemble. Mais j’ai été assez intéressé par ton parcours parce que grosso modo pour ne pas être pris par le piège de l’entreprise suite à tes études de commerce, tu as décidé de prendre une année sabbatique vers le coup de tes 21 ans, quelque chose comme ça. Et ensuite ça t’a mené en Angleterre et en Irlande pour apprendre l’anglais.

Bertrand : Ouais tout à fait.

Nassim : Puis tu t’es dit, ça serait quand même sympa d’aller visiter la Thaïlande et de faire un peu de backpacking là-bas.

Bertrand : Ouais, surtout pour passer l’hiver.

Nassim : Oui, c’est mieux que le Royaume Uni. Et ensuite tu as eu une opportunité pour un peu enseigner l’anglais sur place. Et puis un ami à toi t’a convaincu d’aller faire un petit tour au Japon, c’est un coin sympa. Et tu y es resté 8 ans.

Bertrand : Exactement, je me suis même marié là-bas. Marié avec une Japonaise.

Nassim : Ok. Ça t’a bien réussi. Et avant de connaître tout ça pour moi… Quand j’ai découvert ton blog et tout, pour moi tu étais Bertrand Kervella, un des formateurs les plus connus sur le web dans le domaine du MLM. Voilà, je pense que ton blog est un des blogs référence, pour ne pas dire le blog référence. Et qu’est-ce qui s’est passé tes voyages et le moment où ton blog est devenu une référence dans le domaine.

Bertrand : Ok. Déjà pour affiner un peu le parcours comme tu as dit, il y a eu d’abord Londres, ensuite l’Irlande, finalement la Thaïlande où j’ai été prof d’anglais. Et j’avais quoi, 23 ans à l’époque. A partir de là je suis parti au Japon, pendant 8 ans. Également j’ai travaillé comme prof de français, je faisais un peu ce qu’on appel de mannequinat, ou acteur. Enfin, quand tu es « Étranger », c’est assez facile, je ne suis pas une star non plus, je ne me fais pas d’éloge. Et à partir de là, j’ai voulu un peu aller à l’aventure, je voulais voyager et combiner entre le travail et le voyage. Et le seul moyen effectivement c’était de travailler sur internet. Et juste avant d’avoir cette idée, j’avais rencontré le marketing de réseau, donc le MLM. Et on est parti vraiment, on a brûlé les ponts, on est parti avec les ordinateurs, les sacs sur le dos et on est parti en Thaïlande. Donc ça fait déjà… Là on entame la 7e année en Thaïlande. Donc ça fait 6 ans qu’on est vraiment établi en Thaïlande. Et je suis vraiment parti à la rage avec un sac et de grands rêves. Et ça a été vraiment la galère pendant une année. Parce que j’avais seulement le rêve, mais pas les bases. Donc, je suis parti un peu à droite, à gauche. Je me suis beaucoup formé au niveau des Américains, voir ce qu’ils faisaient, ce qu’on appelle l’attraction : C’est-à-dire créer du contenu sur internet pour être visible. Et ensuite tu convertis une partie de ce trafic en prospect. Et finalement tu vas bâtir une certaine relation de confiance en apportant énormément de valeur. Et finalement tu proposes des choses, des fois tu dis ben écoute, une formation qui peut t’intéresser sur tel sujet, si tu galères avec tel problème. J’ai trouvé la solution parce que je l’ai essayé ça a marché. Et voilà, de fil en aiguille tu monétises ta liste. Également tu parraines au passage en disant, ben voilà si tu n’as pas la bonne opportunité ou si tu es à la recherche d’un parrain qui peut te guider, n’hésites pas à jeter un œil à cette page. Donc tout est automatique et tout fonctionne on va dire 24 h/24, même pendant que tu dors. Et comme je te le dis environ j’ai mis une petite année peut-être à vraiment galérer à bâtir les bases. Et à force de produire constamment du contenu de valeur en ciblant les mots-clés en général pour bien être référencé sur Google et Yahoo, on va dire les moteurs de recherche, j’ai réussi à faire ma petite place sur internet et au fur et à mesure je réussis à grandir, grandir, grandir.

Nassim : Ok. Donc, c’est comme ça que le Marketing de Réseau Solution occupe la place qu’elle occupe aujourd’hui. Je résume parce qu’il y a beaucoup de personnes intéressées par le blogging qui vont nous écouter. C’est à la base aider les autres, essayer de leur être utile, mais faire cela en adéquation avec un peu les mots-clés ou les problématiques qui peuvent remonter quand on regarde un peu les recherches qui sont tapées sur Google, sur Yahoo ou autre.

Bertrand : Ouais, ouais. Et je peux te donner une astuce. Même moi en général j’aime bien montrer ce qui fonctionne, je ne vais pas le cacher carrément. Ce qui fonctionne le mieux c’est de faire des revues d’entreprise. On en avait déjà discuté toi et moi, parce que ce sont les sujets d’actualité. Un truc marrant à faire c’est que si tu tapes MLM… J’utilise des sortes d’outils qui vont analyser le nombre de recherches mensuelles. Si tu tapes les mots MLM dans cet outil en question, le nombre de recherches sera largement inférieur aux entreprises de MLM telles que par exemple Herbalife, Nu Skin, It Works et autres. Donc, il y a plus de recherches sur les mots-clés des entreprises que sur le mot-clé MLM ou marketing de réseau. Donc, quand on débute, ben ouais en fait c’est bien de faire des revues d’entreprise.

Nassim : J’imagine que les personnes viennent au monde du MLM parce qu’on leur parle d’une entreprise puis elles essayent de s’intéresser à cette entreprise puis elles veulent apprendre plus de choses. Et donc toi aujourd’hui, sur ton blog, essentiellement c’est du conseil et de la formation pour toutes les personnes qui veulent réussir dans le MLM, attirer des prospects, mettre en place un blog qui attire des prospects, c’est bien ça.

Bertrand : Ouais, ouais. Également j’ai commencé à virer un peu sur une autre « cible » ou une autre niche, qui sont les entrepreneurs qui veulent bâtir leur propre formation. Je propose également comment bâtir tout le système pour d’autres niches. Comment créer des formations en 5 jours et les vendre entre 30 et 200 €, parce que c’est ce que je fais. Mais comme tu l’as dit, c’est principalement, on reste dans la niche du marketing de réseau parce que c’est là où je me suis établi, c’est là où je vais rester pendant encore quelques décennies peut-être. Et ça marche, donc pourquoi changer en fait. Donc effectivement je vais rester là. J’ai maintenant au total je crois 12, je crois que j’ai fait un peu les comptes hier, j’ai créé 12 formations et j’en ai encore 7 autres à créer pour arriver environ à 19, vois peut-être un peu plus. Donc, ça sera on va dire, une vingtaine de formations au total disponibles sur mon blog.

Nassim : D’accord. Donc aujourd’hui, ton boulot c’est ton blog, tu ne fais que ça et il n’y a rien d’autre à côté ?

Bertrand : Alors, en fait non. Mon blog, il est complètement on va dire, en pilote automatique. Je n’y travaille presque jamais. Je dois publier un nouvel article environ tous les 2 mois. Ça me prend allez… Un article vraiment qualitatif, ça va me prendre 5 heures, voir 6 heures de boulot, mais c’est tout. Le blog me sert à générer du trafic, qui est converti en prospect. Donc, mon travail c’est de créer du contenu pour des formations payantes, également d’améliorer constamment le marketing. Parce qu’au niveau contenu de blog, tout est déjà en place. J’ai assez d’articles qualitatifs, j’ai assez de trafic, pour ne pas avoir à pousser encore et encore. Donc, ça c’est vraiment important à retenir. C’est que quand on bâtit un blog, il y a beaucoup de boulot à fournir au début, mais une fois que le truc est bien en place, il y a du trafic, il n’y a plus besoin d’y toucher. Moi je ne bosse pas sur le blog, seulement sur la création du contenu et marketing.

Nassim : Ok. Tout ce qui vient derrière en fait.

Bertrand : Ouais, exactement.

Nassim : Et ça te prend combien de temps au quotidien maintenant cette histoire ?

Bertrand : Alors, ma situation est un peu spéciale, c’est-à-dire que je délègue. Et ce n’est pas quelque chose que je recommande à faire au début. Au début il faut vraiment mettre les mains dans le cambouis, il faut apprendre toutes les ficelés du métier pour comprendre. Une fois qu’on a vraiment compris, qu’on a des résultats, alors on peut se permettre de déléguer. Mais pour répondre à ta question, je dois bosser maximum 3 heures par jour et 5 jours par semaine. On est environ aux alentours de 15 heures. J’ai une assistante qui s’occupe de tous les e-mails, j’ai un copywriter qui fait toutes les pages de ventes, le script des vidéos, le texte. Et j’ai également un manager qui s’occupe de la vue d’ensemble. Et ma femme, Massumi qui m’aide en fait à faire les montages vidéo. Du coup en fait on a quand même une grosse équipe. Et un web master qui s’occupe de tous les problèmes techniques dont je ne veux même pas entendre parler. C’est pour ça que j’arrive à bosser 3 heures par jour et continuer à faire grandir le business.

Nassim : Ok. Tout ça, ça s’est fait par étapes on l’a bien compris. Et aujourd’hui dis-moi, un blog c’est indispensable, obligatoire, facultatif pour les personnes qui s’intéressent au MLM ?

Bertrand : Ça dépend, tout le monde peut réussir. Il y a des gens qui sont vraiment doués dans l’approche directe, dans le contact humain les yeux droit dans les yeux, ils vont vraiment partager leur histoire, ils vont arriver à parrainer facilement, ils ont du charisme, du leadership, ils sont plus faits peut-être pour parler devant une grosse audience. D’autres personnes vont être plus timides. D’autres personnes vont être spécialisées dans les réseaux sociaux et ils vont peut-être faire des tunnels sans blog. Donc, ce n’est pas vraiment obligatoire, néanmoins, je dirai que c’est complémentaire. Je donne un peu l’exemple à une personne qui veut démarrer dans le MLM, je dis ben écoute, utilise ton blog un peu comme un journal intime, fais ton parcours de zéro à héros en passant tous les jours à l’action prenant des claques, en essayant ce qui fonctionne, en essayant ce qui malheureusement n’a pas fonctionné. Et tu le rédiges sous forme d’article en donnant des conseils, des solutions. Et ça va vraiment attirer les gens et surtout les gens vont s’identifier à toi parce qu’ils se reconnaissent un peu dans ton parcours. Donc le blog n’est pas indispensable, il est vraiment recommandé je pense. Parce que, également tu le sais en MLM il y a quoi, il y a 97 % souvent c’est le chiffre qui revient, 95, des fois on dit 97 % d’échec. Donc quand tu proposes ton opportunité, la plupart des gens ils n’en veulent pas quoi. Et ces personnes, on peut toujours les monétiser en leur proposant d’autres choses via le blog. Donc, c’est un peu de l’argent « gâché » si tu n’as pas un blog.

Nassim : Ok. Et donc, du coup c’est 97 % qui échouent. C’est dû à quoi principalement ? Donc, oui il y a bien des personnes qui ne s’intéressent pas aux opportunités qu’on leur présente, mais je ne pense pas que ce soit juste ça qui explique les 97 % d’échec. Comment est-ce que tu vois les choses ?

Bertrand : Ouais. Justement je lisais un bouquin qui s’appelle « Do slight edge », je l’ai fini il y a quelques jours. Malheureusement il n’est pas disponible en français. Et ils répondaient à cette question. Eux, ils disent que 95 % des gens échouent dans la vie, peu importe. Si tu veux être mince, tu veux avoir une bonne relation amicale avec ta famille et autre. Enfin, tu veux entreprendre des choses, 95 % des gens ils échouent pour, ils avaient dit, 3 raisons. La première c’est que les gens en fait ils disent c’est facile à faire et c’est facile à ne pas faire. Par exemple tu veux être plus mince, tous les jours tu va faire 20 minutes de sport cardio, tu vas aller courir, tu fais ton petit jogging. 20 minutes ce n’est pas la mer à boire, ce n’est pas très compliqué, c’est facile à faire et en même temps c’est facile de ne pas le faire. Donc, ça, c’était la première raison. Sur le long terme on va tous commencer à le faire ou à ne pas le faire au final. Donc, le MLM c’est la même chose, les gens ils sont gonflés à bloc, c’est la meilleure des entreprises, on va être riche. Il y a l’exemple de machin qui fait 10 000 € etc. Je vais cartonner. Une semaine après ils ont choppé, aller, peut-être 10 refus, même pas. Puisqu’en général avec 5 refus ça suffit, et hop ils dégagent, ils vont voir ailleurs. Donc ça, ce serait plus ou moins la raison numéro 2, ce sont des girouettes. On leur propose le MLM, ils sont waouh, c’est génial, fantastique. Un mois après on va leur proposer de faire du dropshipping, c’est génial le truc, ensuite du e-commerce c’est génial, de l’affiliation, ensuite des créations de formation, coaching, de la crypto monnaie, devient trader sur les parités US dollar et autres. Tu vois ils changent, ils passent du coq à l’âne, ils sautent, ils sautent, ils sautent sans jamais vraiment approfondir. Ça, c’est la deuxième raison. Également tu le vois de mon côté, moi je n’ai jamais changé ma direction. Toujours blog-MLM, je suis resté là-dedans, je ne fais pas d’Instagram, je ne fais pas de Facebook, je ne fais pas de vidéos YouTube, j’en fais très, très peu. Mais je reste dans là où j’excelle en fait. Je suis resté sur le long terme. Et la troisième raison, c’est que les gens, ils ne voient pas les résultats assez rapidement. Le parcours est vachement long en fait dans la réussite. Ce n’est pas une semaine, ce n’est pas un mois. C’est plutôt des mois, voire des années. Et donc, c’est tellement long que si tu n’as pas des résultats immédiats, ils sont habitués à avoir cette mentalité on va dire d’employer. Je fournis du travail, je fournis mon temps, en échange de l’argent. J’ai bossé 50 heures, je devrais être rémunéré au moins, je ne sais pas, 50 € quoi. Le strict minimum, 1 € de l’heure. Et je choppe 0, ce qui est normal au début. Donc ils lâchent, parce qu’ils ne voient pas les résultats immédiats. Et moi j’avais une vision vraiment sur le long terme, je savais que ça allait prendre du temps, comme tout le monde je croyais que j’allais faire mes 10 000 € sur 6 mois, mais non. Et finalement j’ai continué à avancer, je me suis concentré un peu sur le processus et non sur les résultats. Quelle est l’étape suivante, comment l’améliorer, quelle est l’étape suivante, comment l’améliorer. Et voilà. Donc c’est un peu on va dire les 3 raisons quoi. C’est facile à faire autant qu’à ne pas faire. Malheureusement les gens sont des girouettes, il y a l’objet brillant, on leur propose plein de trucs. Et finalement, les résultats, ils n’arrivent pas assez vite selon eux pour continuer sur le long terme.

Nassim : Ce que tu dis me fait penser un peu à un autre livre que j’ai li il n’y a pas longtemps, c’était « Compound effet », je pense qu’il existe en français, c’est « L’effet composé ». Et qui parle justement…

Bertrand : L’effet cumulé en français.

Nassim : L’effet cumulé pardon. Ça parle justement de l’importance d’appliquer certaines tâches sur la durée. C’est vrai que les premiers temps, premières semaines, voire premiers mois on ne va pas avoir les résultats. Et puis petit à petit les résultats viennent et il y a une accélération dans les résultats que l’on obtient. Mais le tout c’est justement d’éviter un peu cet effet girouette qui touche pas mal de monde.

Bertrand : Ouais, ouais. Ce n’est pas facile. Parce que… Même moi je fais du marketing, je suis très, très bon à appuyer là où ça fait « mal ». Enfin, c’est le rôle du marketeur pour faire réagir les gens. Il y a tellement d’offres que quand on débute, les gens sont gourmands, ils veulent vite des résultats. Il y a encore quelques jours j’ai reçu l’e-mail d’une fille, qui avait 21 ans, qui me disait qu’elle était étudiante, qu’elle n’avait pas d’argent. Elle m’a dit, si j’achète ta formation sur « Comment bâtir un blog », est-ce que sous 2 semaines, je peux commencer à gagner de l’argent ?

Nassim : Ah c’est précis.

Bertrand : C’était précis ouais. Enfin, elle me l’a demandé, du coup je lui ai dit écoute, c’est vraiment sur le long terme qu’il faut voir. Ce que je te recommanderai si tu as besoin d’argent, trouve-toi un petit boulot, éventuellement bosse chez Mc Do. Et ça va supporter l’élan de ton business, ça va retirer le côté on va dire, besoin d’argent de l’équation. Mais quand on bâtit un business, il ne faut pas espérer gagner de l’argent sous 2 semaines. Si on gagne de l’argent sous 2 semaines tant mieux, mais ça ne sera pas non plus… Ça ne sera pas (Mauvaise audition 16:36)

Nassim : Ouais. Il y a des bases à construire, il y a des bases à mettre en place.

Bertrand : Surtout l’état d’esprit je pense. C’est là où je… Les gens en fait, ils ont tout aujourd’hui, tu vas sur YouTube, tu achètes des formations, tu peux avoir toutes les connaissances, les meilleures au monde qui existent. Il y a de plus en plus de bouquins qui sont fantastiques. Mais pourquoi si peu de gens réussissent ? Bah, toujours ce sont les 3 mêmes raisons. Ce n’est pas le côté pratique, la petite astuce magique qui amène du trafic qui te manquait. C’est plutôt l’état d’esprit, la volonté de le faire sur le long terme et de se relever quand tu te prends des claques. Et surtout d’apprendre, de tirer des leçons pour pouvoir enseigner et ainsi de suite.

Nassim : Ben, on sent que tu as pas mal travaillé tes connaissances et ton mental ces dernières années. Ça me permet de faire une bonne transition vers la question suivante que j’ai pour toi. Ces côtés développement personnel, qu’est-ce que tu conseilles aux personnes qui entament l’aventure et qui ont peut-être besoin de renforcer leurs compétences et leur mental ? Et toi aujourd’hui comment est-ce que tu continues de travailler sur ton propre développement ?

Bertrand : Alors, il y a une théorie qui dit que, soit tu progresses, soit tu régresses. Il n’y a pas de ligne du milieu, tu as atteint un bon niveau, tu n’y restes pas, soit tu vas progresser, soit tu vas régresser. Donc, les 2 meilleurs conseils que je peux donner : Conseil numéro un c’est de bouquiner. Au moins un livre, voir 2 livres par mois. Il suffit de lire, on va dire 10 pages par jour. Ça complète au moins un bon bouquin. Si possible un peu plus. Et en général, je recommande de lire 2 livres. Un livre sur le marketing, parce que c’est le marketing qui va vraiment aider à mieux communiquer, aider à faire de l’empathie, à rentrer dans le côté émotionnel, dans le story teling qui va vendre, qui va apporter des résultats. Et le 2e type de bouquin ce sont des bouquins sur la motivation. Parce que, quoi qu’il arrive, si on est motivé à bloc, en 5 claques, ta motivation prend un coup. Donc le fait de lire des livres de personnes qui ont réussi avant toi, dans lesquelles tu peux t’identifier, ça te remonte en fait ton niveau de motivation. Donc, toujours le marketing et la motivation. Et le 2e conseil que je couplerai à la lecture, c’est passer à l’action. Il y a beaucoup de gens qui restent dans le côté, apprendre, apprendre. J’achète une formation, une formation t’en amène 3 autres, qui t’en amènent 3 autres et ainsi de suite. Peut-être ça va te rappeler le MLM au passage. Et du coup les gens restent un peu enfermés dans ce cercle, « Il faut que j’apprenne plus pour pouvoir devenir bon et enfin avoir des résultats. Donc, je vais attendre de devenir vraiment bon avant de passer à l’action parce que je ne veux pas me planter ». Donc, moi ma règle c’est les 20-80. 20 % de mon temps à apprendre, 80 % de mon temps à passer à l’action. Parce que c’est le meilleur moyen. Tu n’apprends pas à faire du vélo en lisant un livre et en regardant des vidéos.

Nassim : C’est comme ceux qui passent 80 % de leur temps à essayer de parfaire chaque microdétail de leur blog, mais qui au final ne font rien de concret pour le faire connaître, ou pour avancer dans cette direction.

Bertrand : Tout à fait ouais. Même sur mon blog hein ! Moi j’ai plein de trucs qui sont nuls sur mon blog, le design est pourri d’ailleurs. C’est mon webmaster qui m’a dit ça, il m’a dit ouais, il faut que tu changes ton thème, il est moche. Enfin, il me l’a dit plutôt gentiment, avec des pincettes. Mais il m’a dit, il faudrait que tu le changes, il faudrait qu’on revoie la structure de tes pages etc. Pour le côté visuel. Je lui ai dit écoute, j’ai tellement de trucs à faire que… En fait moi je pèse dans la balance, est-ce que vraiment ça fait partie du 20 % qui ramène les 80 % de résultats. Ou en sens inverse, est-ce que c’est 80 % de mon temps, ça va me prendre 3 semaines à changer tout le design, pour finalement avoir quoi 20 %. Donc je procrastine. Ce qu’on appelle également la procrastination intelligente. Je remets au lendemain les tâches qui ne sont pas urgentes, enfin qui ne sont pas importantes quoi.

Nassim : Alors que c’est facile de s’éclater, refaire tous le design d’un site web alors qu’au final, tu l’as bien dit… Ok. Et toi tu es toujours sur ça ? Sur de la lecture, même après plusieurs années où tu as probablement mis en place cette routine-là ?

Bertrand : Ouais. Je te le répète, soit tu progresses, soit tu régresses. Il n’y a pas de ligne. Et on est dans une ère aujourd’hui où les gens deviennent très, très, très, très bons sur internet. Il y a 7 ans en arrière, tu as un blog tout pourri, tu pourrais être vachement célèbre. Aujourd’hui, il faut vraiment être dans le qualitatif. Et pour rester compétitif dans le qualitatif, tu es obligé de grandir, de t’améliorer, de savoir les choses que les autres ignorent pour trouver des solutions à leurs problèmes et de rester sur la page. Parce que là on approche les 2020, ça bouge vite. Donc il faut rester sur l’actualité donc lire et acheter des formations.

Nassim : Ben écoute la dernière question que j’ai pour toi maintenant ça concerne tes projets, côté business. Alors, quand on a un blog qui tourne plutôt bien, on a une équipe en place qui arrive à bien gérer le quotidien, comment est-ce qu’on voit le développement des choses ? Est-ce que tu dissertes encore des formations à mettre en place sur ce blog, tu as d’autres idées de projets en tête, comment est-ce que tu vois tout ça ?

Bertrand : La première chose que je vais faire c’est « finaliser » ce business, complètement l’automatiser. Je t’ai dit que j’ai environ 9… On va dire une dizaine de formations à clôturer. Et ça, je me suis donné jusqu’à décembre 2020. Donc, ça sera d’ici un an. Une année complète et à partir de 2021, donc là je vais avoir 40 ballets, puisque la maintenant aujourd’hui j’ai 38 ans. Donc là dans 2 ans j’aurai 40 ans, et je veux démarrer un nouveau business sur les hommes, comment prendre soin d’eux et paraître plus jeune. C’est-à-dire en gros le slogan ça serait, comment avoir 40 ballets, mais en paraître 25. Et la raison pour laquelle je le fais, c’est que ça me donne un challenge. Moi-même il va falloir que je devienne encore plus beau, plus jeune, que je prenne soin de mes abdominaux, que je fasse attention à mes cheveux, que je regarde un peu dans l’alimentation… Tu vois ça m’aide à devenir une meilleure personne moi-même. Donc c’est à peu près le business. Et je suis persuadé que ça va cartonner. Parce qu’en fait sur internet il y a 3 business qui marchent : Numéro un c’est la finance, tout ce qui a rapport avec l’argent, gagner de l’argent. Et notamment le MLM c’est une sous niche de gagner de l’argent. Le deuxième business qui marche c’est tout ce qui est fitness, santé, beauté. Et le troisième c’est plutôt sur les relations sentimentales. Comment se remettre après un divorce, comment trouver l’âme sœur et autre. Donc, le business ce sera sur le deuxième point on va dire. Donc tout ce qui est un peu fitness, santé, bien être. Et ça correspond également à la séduction, pare ce que si tu es un homme, tu te sens mal dans ta peau, que tu approches la quarantaine, que tu es tout fatigué, et soudainement tu veux… Admettons que tu es divorcé. Tu veux refaire une nouvelle vie, te sentir plus jeune, t’éclater. Ça sera un peu « la cible » et je vais faire les formations là-dessus.

Nassim : Ben écoute, moi je commence à trouver mes premiers cheveux blancs je pense, donc je vais suivre avec attention ce que tu vas raconter, d’ici 2 ans. C’est sûr que ça va intéresser pas mal de monde.

Bertrand : Je pense ouais. Après le but c’est comme tout. Quand tu veux réussir, tu n’as pas besoin d’avoir beaucoup, beaucoup de clients, tu as besoin d’avoir des bons clients. Des gens qui s’identifient à toi, qui ne sont pas ennuyeux et qui passent à l’action, qui ont des résultats. Et ensuite tu peux augmenter la valeur, tu augmentes le prix en même temps. Et du coup, tu ne bosses pas trop, mais tu gagnes bien ta vie et surtout tu t’éclates. Et surtout tu cibles les bons clients que tu veux. Tu ne veux pas les mecs qui veulent acheter un nouveau corps via ta formation et faire aucun effort. Tu vas peut-être cibler des gens qui sont déjà en action, qui commencent à avoir les résultats, mais qui veulent les amplifier. Et du coup après tu peux les coacher, il y a plein de trucs après à faire. Donc çà sera « mon deuxième business », parce que le premier sur le blog du MLM il sera géré par mon équipe. Et on va utiliser la même équipe pour gérer ce deuxième business. Et le but de ce business c’est de faire de 0 à peut-être 3 000 € par mois sous 6 mois en démarrant de 0, en créant du contenu, en faisant une formation gratuite, un paquet de formations payantes, du coaching également. Pour faire du, sous 6 mois, 3 000 €. Et à partir de là, je pense démarrer peut-être l’année suivante un 3e business sur comment j’ai… Un peu comme une étude de cas, on va utiliser le 2e business comme étude de cas. Comment j’ai fait en 6 mois de 0 à 3 000 €, et comment vous pouvez le faire avec votre passion. Tu vois, tout est très, très logique dans le défilé.

Nassim : Ok. Écoute-moi j’ai hâte déjà de suivre un peu ce que tu vas préparer déjà pendant cette année et aussi tes nouveaux projets par la suite. Il y a de quoi s’occuper gentiment.

Bertrand : Ouais tout à fait. On va finir ça avec une citation que j’adore. En fait c’était mon coach Adam qui me l’a raconté. Il m’a dit : Quels sont les 2 moments les plus dangereux de ta vie ? A ton avis, c’est quoi les 2 moments les plus dangereux de ta vie ?

Nassim : Ah ça, c’est une bonne question. Vas-y donne la réponse.

Bertrand : Alors le premier c’est quand tu nais. C’est là où le plus de personnes sont mortes malheureusement. C’est au moment de la naissance. Et le deuxième moment c’est le jour où tu prends ta retraite. Il y a énormément de gens décédés très, très vite après la retraite. Ils ne vont pas avoir un accident, mais peut-être un cancer. Parce qu’en fait tu sors plus ou moins de la société, tu deviens un peu inutile, et il n’y a rien de pire que d’être inutile. Et du coup, même si j’ai un business qui marche du feu de Dieu, et que tout est automatisé, je peux siroter autant de cocktails que je veux à la piscine, passer mes journées à faire ce que je veux, il y a un moment où je vais commencer quand même à m’ennuyer, je n’aurais plus de sens dans ma vie. C’est pour ça qu’on va toujours continuer à avancer, progresser. Et je te le répète pour la dernière fois pour aujourd’hui, soit tu progresses, soit tu régresses, il n’y a pas de ligne, il n’y a pas de milieu.

Nassim : Ben écoute, c’est une superbe conclusion. Je tiens vraiment à te remercier pour cet échange. Ce que j’aime bien avec toi c’est que souvent les discutions sont courtes, mais superbes enrichissantes et ça fait 2 ans qu’on échange de temps à autre ensemble. Donc vraiment merci beaucoup Bertrand et je te souhaite bon courage pour tout ce que tu vas entreprendre et je te dis à très bientôt.

Bertrand : Merci aussi de m’avoir invité Nassim.

Nassim : Tout le plaisir était pour moi. Tchao.

 

About the Author Nassim

Vous souhaitez travailler de chez vous ? Avoir un complément de revenu ou avoir votre affaire ? Ce site est la pour vous aider à y arriver. Comment ? Avec des informations pratiques et de qualité.  Je suis Nassim, 36 ans, marié, deux enfants et ... je travaille de chez moi à temps plein sur différents sites web (plus de détails me concernant ici). Si vous avez envie de discuter de votre projet, n'hésitez pas à me contacter.

Leave a Comment:

4 comments
Fabrice PARTULA says 22/06/2019

j’ai vraiment apprécié cet échange entre toi Nassim que je connais et Bertrand que je découvre: très beau parcours, belle philosophie de vie.
Merci Nassim

Reply
    Nassim says 25/06/2019

    Content de savoir que tu as apprécié l’échange Fabrice 😉 A ton service 🙂

    Reply
kanel says 06/07/2019

Cette interviews à été très instructif pour moi dans la mesure ou j’essaye justement de faire ce que Bertrand à réaliser. bonne continution

Reply
    Nassim says 06/07/2019

    Ravi d’avoir pu vous être utile 😉

    Reply
Add Your Reply

>
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook