fbpx

Comment réussir à entreprendre même si vous manquez de temps : les 10 commandements

Coincé.

C’est le mot qui décrit le mieux la situation dans laquelle vous vous trouvez.

En fait, c’est plus compliqué.

D’un côté, vos rêves et vos ambitions.

Vous savez au fond de vous que vous avez mieux à faire que d’être salarié ou à la recherche perpétuelle d’un emploi idéal.

Au fond de vous, vous crevez d’envie d’entreprendre.

C’est votre nature. Vous savez qu’entreprendre pourrait transformer votre vie.

De l’autre côté, malheureusement… la réalité.

Vous avez des factures à payer chaque mois. Vous avez peut-être des enfants à nourrir. Vous avez probablement des crédits en cours.

Vous avez plein de bonnes raisons qui font que vous ne pouvez pas lâcher votre job actuel.

Vous souhaitez donc réussir en Blogging ? 

Faire de l'affiliation ou vendre vos infoproduits?

Inscrivez-vous, et vous recevrez des informations de qualité pour vous aider à réussir votre projet

Pire encore.

Vous êtes dévoré !

Votre boulot, votre famille et autres responsabilité vous laissent très peu de temps pour entreprendre ou pour préparer votre projet.

Du coup, ce qui était compliqué semble impossible.

Vos rêves et ambitions s’éloignent.

Arrive la question qui fait mal…

Est-ce que vous devez tirer un trait définitif sur vos projets d’entrepreneuriat ?

Vous devez avoir une idée de la réponse.

Si vous répondez « oui », ce n’est même plus peiné de lire la suite de l’article. Il aura simplement servi à remuer gratuitement le couteau dans la plaie?

Permettez-moi de vous donner ma réponse à cette question.

Non. Surtout pas.

Vous ne devez en aucun cas abandonner le ou les projets que vous avez en tête, même s’ils sont encore flous.

Oui, c’est possible de préparer un projet et de le lancer même si vous avez l’impression aujourd’hui que le piège de la vie s’est refermé sur vous.

Comment faire ?

Je vais vous livrer les 10 commandements à suivre pour réussir à mener votre projet à bien, même si les vents sont contraires.

On attaque ?

Mettez-vous à l’aise, et permettez-moi de vous offrir un thé ou un café pour vous mettre dans de bonnes conditions.

Il sera grandement question de vous dans ce qui va suivre.

Pourquoi ce sujet me tient à cœur ?

J’ai été moi-même longtemps dans votre position. Frustré par ma vie.

Mes journées étaient longues au travail. Mes soirées étaient épuisantes avec mon deuxième enfant qui venait d’arriver.

J’ai réussi pourtant à préparer mon projet et à quitter mon boulot, au moment où c’était le plus compliqué.

Aujourd’hui, je travaille de chez moi. Mon job ? Il tient en deux phrases :

Développer et monétiser différents sites web. Aider les autres à en faire de même ?

J’explique un peu mon parcours ici : Bilan, objectifs et conseils d’un type qui a réussi à transformer sa vie.

Je sais donc que c’est possible de s’en sortir.

Voici le mode d’emploi à suivre ou plus précisément, les commandements à scrupuleusement respecter.

Je remercie au passage Olivier Clémence du blog reussir-mon-ecommerce.fr pour m’avoir donné envie d’écrire cet article pour l’évènement-inter bloggeurs qu’il organise : Devenir Entrepreneur.

1. Te lancer sur le web, tu envisageras

Comment dire sans vous heurter.

Si vous avez envie d’entreprendre, je ne vois aucune raison valable pour que vous ne le fassiez pas sur le web.

Voilà, c’est dit.

Après tout, en vous lançant sur le web :

  • Vous réduisez l’investissement de base.
  • Vous réduisez les risques.
  • Vous pouvez travailler d’où bon vous semble.
  • Vous réduisez le volet paperasse et démarches.
  • Vous augmentez votre potentiel gain.

Pour un budget entre 500 et 1000 euros généralement par an, vous pourrez avoir un site prêt à l’emploi.

N’allez pas me sortir la phobie technique !

Tout est devenu simple aujourd’hui. Toutes les explications sur le côté technique sont disponibles sur le web. Que ce soit des tutos ou des vidéos.

Vous allez devoir bien trouver la bonne idée et travailler pour lé développer, mais chaque chose en son temps.

Si le web vous intéresse, je vous invite à lire :

Ces articles devraient vous aider à y voir plus clair.

2. De la flexibilité, tu t’accorderas

Voilà, c’est fait.

Vous avez organisé votre agenda pour pouvoir consacrer un peu de temps au projet que vous voulez lancer.

C’est serré, mais ça tient. Vous êtes content.

La semaine s’annonce bonne.

Paf !

Changement de programme.

  • Un des enfants est malade, vous devez l’amener chez le docteur.
  • Vous manquez d’énergie le soir pour travailler alors que vous aviez prévu de le faire.
  • Vous vous rendez compte qu’un truc intéressant passe à la télé et vous vous oubliez en face.

La liste peut être très longue lorsqu’il s’agit d’imprévus.

Forcément, quand vous faites le bilan de votre semaine, vous avez envie de pleurer.

Vous avez raté pas mal d’objectifs.

Dans certains cas, c’était votre faute. dans d’autres non.

Au final le résultat est le même. Votre projet n’avance pas.

Ce n’est pas grave ?

Avez-vous fait votre maximum ?

Plus ou moins.

La seule chose qui compte sera votre capacité à redémarrer la semaine d’après avec autant voire plus de motivation, et garder à l’esprit pourquoi vous avez foiré celle qui vient de s’achever.

Est-ce que cette semaine qui démarre va être parfaite ? Probablement pas.

Le truc c’est de ne pas lâcher et de corriger petit à petit ces erreurs. Ça demande du temps, mais entre temps, vous avez une chose à faire….

Ne pas lâcher !

En parlant de ça justement…

3. Ton mental, tu travailleras

C’est quand même bizarre.

Que feriez-vous en premier si vous deviez préparer un marathon ?

Probablement, vous entrainer dure des mois à l’avance.

Le but ?

Ne pas avoir les jambes qui flanchent pendant que vous parcourez la dizaine de kilomètres de la course.

Si vous êtes d’accord avec le principe d’entrainement pour ne pas flancher, pourquoi alors ne pas entrainer la chose qui flanchera en premier si vous préparez un projet ?

Votre mental.

Renforcer son mental est quelque chose de simple.

Vous avez la possibilité de lire des livres, ou de regarder des vidéos

Un mental se travaille sur la durée. Ne vous arrêtez pas après le premier livre ou la première vidéo !

Je vous invite à jeter un coup d’œil à cet article. Vous y trouverez des vidéos motivantes pour commencer (la liste sera mise à jour régulièrement)

Meilleures vidéos inspirantes et motivantes pour réussir votre projet

4. Une routine matinale, tu appliqueras

Oui, parfois un livre peut changer la vie.

C’est le cas du best-seller de Hal Elrod « The Miracle Morning ».

En avez-vous entendu parler ?

En gros, l’auteur du livre à une thèse très simple.

Vous pouvez reprendre le contrôle de votre vite, mener à bien vos projets en vous levant chaque jour à 05 : 30 du matin.

Pourquoi mettre son réveil aussi tôt ?

Gagner 1 h 30 sur votre journée avant qu’elle ne démarre.

Ce n’est pas tout.

Hal Elrod propose 6 activités autour de l’acronyme SAVERS :

  • S pour le Silence (Méditation) : Faites le vide, méditez ou priez, c’est vous qui voyez !
  • A pour Affirmations : Parcourir régulièrement des affirmations positives permet de muscler votre subconscient et de le conditionner !
  • V pour Visualisation : Visualisez votre futur idéal et les objectifs que vous voulez atteindre pour les avoir toujours à l’esprit.
  • E pour Écriture : Notez quelque part vos journées, ce que vous avez réussi à faire et ce que vous voulez faire.
  • R pour Reading (Lecture) : Lire pendant 15 minutes chaque jour des livres en rapport avec le développement personnel permet sur le long terme de… se développer J
  • S pour Sport : Chaque jour ou vous n’investissez pas sur votre santé, vous être sure d’investir sur votre maladie.

Vous consacrez ainsi du temps à vous-même et à votre développement.

Vous allez être plus que surpris des résultats

Ne devenez pas un dogmatique de cette méthode (voir commandement sur la flexibilité).

5. Des solutions pour t’organiser, tu trouveras

Je suis sure, et n’allez pas me dire le contraire.

Vous avez certainement des opportunités cachées dans votre agenda.

Je vais vous le prouver ?

Permettez-moi de vous poser quelques questions :

  • À quelle heure vous levez-vous le matin ?
  • Combien de temps passez-vous dans les transports ?
  • Combien de temps en moyenne regardez-vous la télé ?
  • Et votre smartphone dans tout ça ? Vous le gardez dans les mains combien de temps ?

J’ai sacrifié ma pause déjeuner pour travailler sur le lancement de mes différents sites web.

Je vous l’ai dit plus haut, être pris par les obligations de la vie je connais. J’ai mis un temps fou à mettre en place des choses toutes simples que je vais partager avec vous.

  • Me lever plus tôt pour travailler un peu dans le calme.
  • Écouter des vidéos de motivation ou des formations pendant que je conduisais. C’est moins fun que la musique, je vous l’accorde.
  • Déjeuner rapidement et récupérer 45 minutes de temps que j’ai pu consacrer.
  • Aller plus tôt au boulot pour avoir du calme et faire quelques recherches internet pour mon projet.

Ce sont des petites actions, mais à force de répéter ce type de choses tous les jours, vous allez finir par obtenir des résultats !

Le mental se renforce, le projet devient plus mûr et vous réussissez enfin à aller de l’avant.

6. Des renforts, tu appelleras

Vous allez devoir être lucide.

Vous ne pourrez pas tout faire.

Que ce soit pour préparer ou lancer votre projet, votre journée n’est pas extensible à l’infini.

Demandez de l’aide.

Vous pouvez demander de l’aide autour de vous. Vous pouvez engager quelqu’un pour vous aider. Une personne à qui vous pourriez confier des missions.

Vous voulez des exemples ?

En voici 3 :

  • Une collègue à moi corrigeait mes premiers articles de mon blog.
  • J’ai engagé des étudiants pour préparer les premiers packs en droits de label privé que j’ai ensuite vendu sur la Caverne DLP.
  • J’ai commandé des articles à un rédacteur indépendant et j’ai demandé à ma belle-sœur de les publier.

Trouvez du support autour de vous. Engagez des personnes en cas de besoin.

Soyez créatif !

7. Tes excuses, tu te les garderas

Rendez-vous à l’évidence.

Ça n’intéresse personne. Quand je dis personne, c’est personne.

Vous pouvez avoir toutes les difficultés du monde pour lancer votre projet.

Vous avez peut-être même de supers bonnes excuses.

Vous savez quoi ? Vous avez probablement raison dans vos explications !

Désolé, mais ça n’intéresse toujours personne.

C’est dangereux même.

Être négatif quand on n’arrive pas à attendre ce que l’on veut démoralise. Si vous n’avez pas un moral solide, vous n’allez pas pouvoir avancer dans la durée.

À un moment où mes projets web n’avançaient plus il y a quelques années (juste avant le burn-out), je tenais ma femme pour responsable de mes nuits interrompues à cause du bébé.

Vous savez ce que ça m’a apporté ?

Des problèmes avec ma femme ?

Plutôt que de vous plaindre, justifier, trouver des excuses et des coupables, et si vous vous mettiez au travail sans rechigner ?

Voilà, c’est mieux.

Je savais que vous étiez quelqu’un de raisonnable ?

8. A chaque chute, tu te relèveras.

Je peux vous le prédire. Vous allez vous planter !

À un moment ou un autre, ça va vous arriver, que vous le vouliez ou non.

L’échec fait partie de la vie et il fera partie de vos projets.

C’est plutôt une bonne nouvelle.

Ça va tout de suite beaucoup mieux quand on se dit que ça fait partie du jeu.

Vous avez le temps pour une anecdote personnelle ?

Un jour après un énième piratage sur un de mes sites et une énième nuit blanche à cause du petit j’ai décidé de plaquer mes différents sites web.

Je n’y arrivais plus. C’était un burn-out.

Ca m’a demandé 18 mois pour me reconcentrer sur mes projets.

Vous vous rendez compte ?

Quel gâchis ! quelle perte de temps !

J’aurais pu plaquer mon job beaucoup plus tôt si j’avais su m’accrocher au moment où les choses devenaient difficiles.

Ces mêmes dangers vous guettent. Vous êtes prévenus.

À chaque fois que vous allez trébucher, ne perdez pas de temps relevez-vous.

9. Aux tentations, tu résisteras

Je l’ai vu plein de fois.

Et à dire vrai, je l’ai même vécue.

C’est le méga risque quand on commence à s’intéresser à tout ce qui se passe sur le web.

Vous allez trouver tellement d’outils, d’ebooks, de formations et autres choses nouvelles et fabuleuses que vous risquez de vous égarer facilement.

Je suis surpris par le montant dépensé par les personnes que j’ai coachées en formations. Ça chiffre en milliers d’euros !

S’égarer, c’est une perte de temps.

Il y a un autre le risque.

La perte d’argent !

N’achetez jamais une formation sur une pulsion. Tout est fait justement par des marketeurs brillants pour créer le besoin en vous.

Par contre, si vous avez un besoin, n’hésitez pas à investir pour vous former.

10. Tes compétences, tu aiguiseras

M’autorisez-vous à continuer avec mon exemple sur le marathon ?

Il me plait bien ?

En fait, s’entrainer pour un marathon est indispensable pour le préparer.

Encore faut-il savoir s’entrainer !

Vous avez également besoin que l’on vous explique, ce que vous devez faire pour bien préparer votre projet, quels sont les pièges à éviter.

Vous allez avoir besoin de vous former ou d’avoir un coach.

Vous ne pouvez pas faire l’économie de l’investissement

Message important :

Prenez toujours le temps avant d’investir dans quoi que ce soit. Si vous voyez des formations au-dessus de 1000 voir 2000 euros, fuyez.

On trouve tellement de formations de qualité aujourd’hui à des budgets inférieurs.

Si vous recherchez des formations en rapport avec le marketing internet, n’hésitez pas à me contacter. Je pourrais vous orienter (contact [AT] bossecheztoi.com).

11. (Bonus) À BosseChezToi.com, tu t’abonneras.

Je vous l’accorde.

C’est peut-être le moins objectifs des commandements.

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à le faire sans plus tarder.

Si vous souhaitez changer de boulot ou tout simplement faire quelque chose qui vous plait, c’est « the place to be » ?

D’ailleurs, permettez-moi de vous suggérer un article histoire d’aller plus loin :

Travail à domicile : 18 idées concrètes pour travailler de chez soi en 2019

Au final que devez-vous garder de cet article ?

J’aimerais citer le grand poète et philosophe Gérald DePalmas pour conclure cet article :

« Il faut quelqu’un m’aide je n’ai qu’une seuuuule vie, à trouver le remède je n’ai qu’une seule vie, chaque jour cette pensée m’obsède, je n’ai qu’une seule, qu’une seule vie ! »

Voilà, tout est dit.

Vous n’avez qu’une seule vie. Ne perdez pas plus de temps. Réalisez vos rêves, ou en tout cas, tentez les atteindre. Entreprenez !

Oui ça sera difficile et pénible parfois. Oui vous allez avoir envie de jeter l’éponge.

Pourtant vous savez que les difficultés et les phases de doutes font partie du jeu. Ne lâchez jamais rien.

Puis-je vous suggérer une action très concrète à présent ?

Si vous envisagez ou êtes en train d’entreprendre, sur le web ou ailleurs, envoyez-moi un mail pour me parler de votre projet et de vos difficultés.

Qui sait ce que ça peut donner ?

 

Moi, c'est Nassim

Vous souhaitez travailler de chez vous ? Avoir un complément de revenu ou avoir votre affaire ? Ce site est la pour vous aider à y arriver. Comment ? Avec des informations pratiques et de qualité.  Je suis Nassim, 36 ans, marié, deux enfants et ... je travaille de chez moi à temps plein sur différents sites web (plus de détails me concernant ici). Si vous avez envie de discuter de votre projet, n'hésitez pas à me contacter.

>
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
fr_FRFrench
fr_FRFrench