COMMENT DEVENIR MAQUETTISTE

0
348
professional creative graphic designer desk

I – Le maquettiste

Le maquettiste est un metteur en scène de l’information. Il a en charge l’organisation d’un document (plaquette, livre, journal ou magazine, site web …), c’est-à-dire la conception de la mise en page. Il choisit la position du texte, des images et dessins, la couleur, la typographie, l’emplacement des blancs… L’enjeu est de créer une mise en page attractive de telle façon que le message à transmettre soit agréable et facile à lire, en tenant compte du support et du lectorat auquel il est destiné. Il réalise ensuite des modèles de page, grâce à des croquis puis avec des logiciels de PAO,  comportant les différentes indications à suivre pour la réalisation finale.

II – Principales tâches du maquettiste

Plus précisément, les tâches du maquettiste sont les suivantes :

          • Il est d’abord chargé d’établir une ligne

graphique : ce sont généralement le choix des polices

et des couleurs employées, ou la répartition du texte et des blancs.

        • Celle-ci une fois réalisée, le rédacteur graphiste se chargera d’appliquer les idées développées dans sa maquette au support réel, en organisant les titres, les illustrations et les messages de façon à  ce qu’ils soient les plus harmonieux et percutants possible. La maquette doit en effet être agréable et facile à  lire, c’est pour cela qu’un emplacement judicieux des photos, des graphiques ou des dessins est primordial. La maquette est directement effectuée sur l’ordinateur, elle est montée grâce à  des logiciels de publication assistée par ordinateur (dits logiciels de PAO) qui traitent les textes et les images de façon simultanée.

  • Une fois que les publications sont entièrement réalisées, le maquettiste procède à  leur impression. Elle peut durer plusieurs heures.
  • Ensuite, il entreprend un travail de relecture en collaboration avec le responsable de publication, s’assurant que les contenus soient disposés tel que convenu peu après l’élaboration de la maquette.
  • Le maquettiste graphique est fréquemment sollicité pour contribuer au lancement d’une revue ou encore dépoussiérer l’image d’un magazine.

Note importante : Qu’il travaille en tant que salarié ou qu’indépendant, le maquettiste passe la majeure partie de son temps de travail face à  son écran d’ordinateur. Les supports sont bien entendu variés et la maquette conçue diffère largement en fonction du public auquel la communication est adressée.

III – Qualités requises

Exercer le métier de maquettiste nécessite :

         – une bonne maîtrise de l’outil informatique, ainsi que des logiciels de mise en page et de retouche d’images.

         – des prédispositions artistiques pour pouvoir créer du contenu accrocheur.

IV – Formation

Le maquettiste dispose d’une double formation technique et artistique. Il doit parfaire sa formation en préparant :

  • Un BTS en « communication visuelle » et « communication et industries graphiques »
  • Un diplôme des écoles d’art spécialisées (notamment les écoles nationales supérieures des beaux-arts). (L’université propose également des licences professionnalisées ouvrant à terme sur le monde du graphisme).
  •  Le CAP graphisme dispensé par les Centres de formation professionnelle;
  •  Les écoles privées assurent des formations diplômantes en graphisme, mais ces écoles doivent être  homologuées.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here