juillet 14

Comment devenir copywriter ?

Uncategorized

0  comments

Vous avez peut-être déjà entendu parler du métier de copywriter sans vraiment comprendre de quoi il s’agissait.

Pas d’inquiétude à avoir, puisque vous n’êtes pas le seul dans ce cas-là.

Apparu avec le développement des métiers de la rédaction sur Internet, le copywriting repose avant tout sur la créativité.

Les plus grands copywriters sont généralement des autodidactes, ce qui veut dire que vous aussi, vous pouvez le devenir.

Si vous êtes fort en imagination et que vous avez un talent pour l’écriture, vous êtes déjà peut-être de la graine à copywriter.

En quoi consiste le métier de copywriter ?

À l’heure actuelle, le métier de copywriter est en constante évolution.

Il n’est pas facile de le définir dans sa globalité, mais il s’agit d’un métier où l’idée est de convaincre avec des mots.

Il allie la persuasion du discours à l’esthétique des rédactions – le plus souvent, à des fins commerciales.

Le copywriter n’est pas un simple rédacteur de contenu, c’est aussi un fin psychologue qui sait comment déclencher certaines réactions uniquement grâce aux mots qu’il écrit.

Le copywriter peut s’occuper de plusieurs tâches : rédaction de pages de vente, rédaction de pitchs publicitaires, rédaction de newsletters, etc.

Il s’agit d’un sous-métier du marketing digital, il en exploite d’ailleurs plusieurs mécanismes de vente.

L’art du copywriting réside sans doute dans le fait de convaincre sans en avoir l’air.

Les copywriters les plus doués peuvent convertir des milliers de prospects avec une seule page bien rédigée.

Enfin, le copywriting, c’est la littérature mise au service de l’art de la vente.

Rédacteur web Vs copywriter

Pour les néophytes, il est facile de se perdre entre tous ces métiers de la rédaction.

En effet, comment parvenir à définir la différence qu’il y a entre le métier de rédacteur web et celui de copywriter ?

En réalité, la réponse est simple : le rédacteur web s’occupe essentiellement du référencement naturel.

C’est-à-dire qu’il écrit pour un algorithme précis – celui du moteur de recherche Google en l’occurrence.

Ses textes peuvent naturellement être bons, mais ils doivent surtout séduire une machine pour gagner en visibilité.

De son côté, le copywriter écrit exclusivement pour être lu par des humains – des prospects la plupart du temps.

Par conséquent, le copywriter doit avoir une approche commerciale/publicitaire nettement plus prononcée que le rédacteur web.

D’ailleurs, de façon générale, les missions de copywriting sont largement mieux rémunérées que les missions de rédaction SEO.

Formation ou pas formation ?

Si le chemin de l’autodidaxie me semble plus convaincant pour apprendre le métier de copywriter, je sais à quel point cela peut être difficile d’apprendre seul.

Il existe différentes formations sur Internet capables de vous aiguiller et de vous apprendre comment faire vos premiers pas dans ce métier.

Cependant, si vous êtes persévérant et curieux, je vous conseille plutôt d’apprendre sur le tas, en vous formant vous-même et en optant pour des missions faciles au début.

De cette façon, vous n’aurez aucun investissement à faire, tout en ayant une approche ludique du copywriting.

Notez toutefois qu’il s’agit d’un vrai métier et qu’on ne s’improvise pas copywriter du jour au lendemain.

6 conseils pour réussir en tant que copywriter

Une fois lancé en tant que copywriter, vous verrez bien assez tôt que la concurrence y est rude.

Sur toutes les plateformes connues, il y a assez de missions de copywriting disponibles pour travailler, mais encore faut-il convaincre ses futurs clients.

Vos premières missions seront les plus décisives sur chacune de ces plateformes.

En effet, ce sont les premiers feedbacks positifs qui vous permettront d’obtenir plus de clients par la suite.

Voici donc quelques conseils pour vous imposer dès le début :

  1. Ne sous-estimez pas la phase de recherche :

Pour vendre une idée, un concept ou un produit, il est nécessaire de tout savoir à son propos.

La phase de recherche est sans doute le moment le plus important dans l’élaboration d’un discours de vente.

C’est pendant cette phase que vous allez débusquer les angles morts de votre discours les uns après les autres.

Plus vous vous documenterez sur le produit que vous allez tenter de vendre, plus vous serez convaincant.

L’erreur commune que font beaucoup de copywriters est de compter sur un discours marketing conventionnel, sans s’attarder sur la particularité du produit sur lequel ils travaillent.

Donc, avant de rédiger quoi que ce soit, prenez le temps de tout savoir sur ce que vous allez écrire.

  1. Renseignez-vous sur ce qui se fait :

Un grand publicitaire ne s’appuie pas uniquement sur la puissance de son imagination : il se doit aussi de connaître un maximum de bonnes publicités.

C’est aussi la botte secrète du bon copywriter. Il connait les points forts de ses concurrents et s’en inspire lorsque c’est nécessaire.

Avoir une grande culture générale dans le monde publicitaire permet aussi d’éviter les plagiats involontaires et d’éviter de refaire un flop déjà vécu par un concurrent.

Quand un bon copywriter ne travaille sur aucun projet en particulier, il se renseigne sur les projets de ses concurrents pour comprendre les nouvelles tendances.

Devenir copywriter, c’est aussi suivre un monde en constante évolution pour ne pas être dépassé.

  1. Travaillez vos accroches :

L’art de la vente, c’est surtout cette capacité à générer des réactions positives à l’égard d’un produit ou d’une idée.

Pour y parvenir, il y a de nombreux moyens que vous serez amené à expérimenter en tant que futur copywriter.

Parmi ces moyens, il y a les phrases d’accroche : un outil redoutable qu’il vous faudra apprendre à maîtriser très tôt.

Que ça soit en début d’article ou bien au niveau du titre d’un email, l’accroche vous permet d’attirer l’attention du lecteur.

Une fois l’attention captée, il ne vous restera plus qu’à dérouler un discours qui va dans le sens de votre campagne publicitaire.

N’hésitez pas à faire évaluer vos accroches par des proches avant de les soumettre à un client quelconque.

  1. Soyez perfectionniste :

La plupart du temps, le perfectionnisme professionnel n’est pas recommandé, parce qu’il vire à l’obsession et à l’aliénation.

Mais ce n’est pas le cas chez les copywriters. Le monde de la publicité ne souffre d’aucune limite autre que celle de l’imaginaire.

Cela veut dire qu’il y a toujours quelque chose qui peut être améliorée dans n’importe quelle campagne publicitaire.

Une fois votre mission terminée, n’hésitez donc pas à la tourner et la retourner dans tous les sens pour voir s’il n’y a pas encore un peu de marge pour la perfectionner.

N’ayez pas peur du ridicule, car c’est un monde où ceux qui réussissent le plus sont souvent les plus audacieux.

Osez la perfection en tant que copywriter et vous verrez que les clients aimeront ça.

  1. Comptez sur vos expériences passées :

Si le monde de la publicité n’a eu de cesse d’évoluer à travers différents supports, c’est avant tout grâce aux interactions de plusieurs champs disciplinaires.

Si vous êtes en phase de reconversion et que vous souhaitez devenir copywriter, vous pouvez peut-être recycler certaines idées de vos anciens emplois.

Comme souligné, seule votre imagination peut limiter votre travail. Cela veut dire que toute votre expérience peut être mise à contribution dans votre carrière de copywriter.

  1. Lisez constamment :

Le copywriter carbure chaque jour à l’inspiration. Il est toujours en quête de nouvelles muses.

À ma connaissance, il n’y a pas de muse plus percutante qu’un bon livre.

Chaque livre est un trésor d’inspiration, avec un univers propre à lui et des situations stimulantes pour l’esprit.

Aucune situation quotidienne ne peut vous inspirer plus qu’un bon livre, c’est pour ça qu’un bon copywriter est avant tout un lecteur assidu.

N’hésitez donc pas à lire au moins un livre par semaine pour maintenir votre imaginaire à niveau.

Peut-on gagner sa vie en tant que copywriter ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre sans avoir toutes les données en main.

Naturellement, il existe beaucoup de copywriters indépendants qui en vivent parfaitement.

Cependant, cela va dépendre de vos compétences de base et de votre succès sur certaines plateformes comme Upwork ou Malt.

Mais si vos talents rédactionnels ne sont plus à prouver et que vous avez de l’esprit, votre reconversion se fera tout en douceur.

N’oubliez pas que plus tard, vous pourrez aussi vous affranchir de ces plateformes de freelances pour travailler à partir de votre propre blog.

L’avantage est que vous n’aurez plus aucune commission à reverser sur vos missions.

Petit récapitulatif 

Vous vous intéressez aux métiers de la rédaction en ligne, mais vous voulez écrire des textes vraiment importants ?

Vous pouvez alors sauter la case « rédacteur web » pour devenir directement copywriter et vous lancer dans une carrière atypique.

Pour cela, il vous faut prendre l’initiative et vous formez vous-même en tant qu’autodidacte ou bien trouvez une formation en ligne pour rattraper votre retard.

De là, prenez en considération les exigences de ce métier pour trouver votre propre angle d’attaque.

Inscrivez-vous sur différentes plateformes dédiées aux freelances et décrochez vos premiers contrats.

Enfin, forgez votre réputation et devenez copywriter professionnel à part entière.

 

 


Tags


You may also like

Comment devenir client mystère ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Et si jamais c'est pas encore le cas, cette newsletter devrait grandement t'aider dans ton projet ;)

>