fbpx

Combien coûte vraiment un site internet (blogs, boutiques, tunnels de vente)

Cette phrase vous l’avez entendu plein de fois.

Elle vous agace de plus en plus.

La voici :

Lancer un site web ne coûte rien.

Je me trompe ?

« Ne coûte rien » c’est très bien, mais ça ne vous aide pas. Mais alors, pas du tout.

Ça vous énerve un peu même, pour deux raisons  :

La première.

Vous n’aimez pas être dans le flou quand ça touche vos dépenses. Qui ose venir vous contester ce droit ?

La deuxième.

Vous souhaitez donc réussir en Blogging ? 

Faire de l'affiliation ou vendre vos infoproduits?

Inscrivez-vous, et vous recevrez des informations de qualité pour vous aider à réussir votre projet

C’est compliqué de répondre à une question toute bête : « Dans quoi faut-il investir pour avoir un site web monétisable ? »

En fait, trouver le prix d’un outil ou d’une solution c’est plutôt facile. Une recherche Google suffit.

C’est une toute autre histoire quand vous devez combiner plusieurs outils pour obtenir le résultat que vous voulez.

Les solutions deviennent trop nombreuses et vous avez mal à savoir et comprendre comment est ce qu’elles se complètent.

Arrive donc la question du jour :

Que faut-il choisir et combien ça va vous revenir de mettre en place un site web que vous allez pouvoir monétiser ?

Du lourd au programme donc.

Il sera question de 3 choses :

  1. Les blogs
  2. Les boutiques
  3. Les tunnels de vente

Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à lire comment gagner de l’argent avec un site internet en 2019.

Histoire d’être à l’aise, permettez-moi de vous offrir un petit quelque chose histoire de vous mettre dans de bonnes conditions.

On va parler argent aujourd’hui, mais pas seulement ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet…

… il est important que l’on se mette d’accord sur 3 choses.

1. Ce qu’il faut mettre impérativement de côté…

Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, mais j’ai un peu de mal avec ce que proposent… les agences lorsqu’il s’agit de créer un site internet.

Ça tient à deux choses.

Le prix excessif…

Vous allez pouvoir jugez par vous-même, les tarifs des agences sont souvent excessivement élevés par rapport à ce sur vous pourriez faire vous-même.

Le niveau technique à avoir…

Créer un site internet est aujourd’hui devenu ultra simple… même pour les personnes qui ne sont pas douées techniquement.

Au moindre blocage, on peut facilement trouver des vidéos sur YouTube, des tutoriels ou s’adresser aux équipes qui gèrent les outils en question.

À moins que votre projet ne soit une urgence absolue ou ne nécessite des compétences que seule une agence peut vous fournir, je vous déconseille donc cette option.

2. J’ai personnellement testé tous les outils dont je vais vous parler…

Tout au long de l’article, je vais mentionner les solutions les plus connues du web et qui seront utiles pour votre projet.

Je travaille déjà avec certains des outils dont je vous ai parlé depuis pas mal de temps voir des années. Je me suis amusé à tester les autres histoires de bien préparer cet article.

Ça me permet de faire une bonne transition vers le point suivant :

3. Méfiez-vous des affiliés ?

Le processus est le même.

Vous entendez parler d’un outil. Vous faites des recherches sur le web et vous trouvez des avis. Vous trouverez beaucoup d’avis positifs.

Dans la majorité des cas, il s’agit de contenu publié par les affiliés du produit en question. Sont-ils à 100 % objectif ?

La question se pose pour… moi aussi ?

Vous trouverez des liens d’affilié dans cet article pour 2 produits : Builderall et Systeme. io.

Comme ça, c’est dit. Pas de cachotteries entre nous ?

Ce sont des outils que j’ai testés et que je recommande… dans certains cas. J’explique en détail pourquoi vous devriez envisager ces outils ou au contraire les mettre de côté.

C’est reparti.

 

I – Lancer un blog : combien ça coûte ?

Si vous souhaitez lancer un blog, c’est probablement pour attirer des visiteurs grâce à votre contenu.

Je simplifie volontairement à l’extrême.

Vous pourrez ensuite monétiser ce trafic et les possibilités sont nombreuses.

Ça sera peut-être en proposant vos propres produits ou des produits qui ne vous appartiennent pas (affiliation). Vous pouvez également placer du coaching ou placer des annonces publicitaires… etc.

Du coup arrive la question :

Comment je fais pour mettre en place mon blog ?

Vous avez devant vous une multitude d’options.

1. WordPress… l’incontournable

C’est quoi au juste ?

Comment échapper à WordPress?

WordPress est le leader incontesté et incontestable des Système de Gestion de Contenu (CMS).

WordPress, pour faire très simple, c’est le tableau de bord standard qui vous permet de gérer de la même manière tous les aspects liés à l’apparence et le contenu de votre site web et de n’importe quel autre thème WordPress.

Ce que vous devez impérativement savoir

  • WordPress est totalement gratuit !
  • La communauté d’utilisateurs WordPress est gigantesque. Vous trouverez toujours des informations, tutoriels et plugins gratuits pour vous aider et renforcer votre site.

Et côté prix ?

  • Si WordPress est gratuit, cela ne signifie pas que lancer un site sous WordPress le soit !

Voici la liste des investissements que vous aurez à faire si vous lancez un site sous WordPress.

  • Un nom de domaine et hébergement : 80 € par an en moyenne.
  • Un autorépondeur : 200 € par an en moyenne.
  • Un thème pour avoir l’air pro : prévoir 50 €
  • Un plugin pour capturer les emails de vos clients : Prévoir 70 €

Et puis, en fonction de votre projet, vous pourriez avoir d’autres dépenses :

  • Personnalisations diverses : prévoir 150 € si vous avez des changements qui ne sont pas prévus par l’administration de votre thème. Il faudra alors trouver sur Upwork par exemple, quelqu’un avec les compétences que vous recherchez.
  • Autres plugins payants : prévoir 150 € pour différents plugins qui vous permettront de mettre en place des fonctionnalités avancées comme la mise en place d’une zone membre, ou d’une section affiliation.

Les prix ici sont des prix moyens et peuvent varier selon l’outil choisi ou les options dont vous avez besoin.

2. Builderall, le challenger

C’est quoi au juste ?

Builderall est une plateforme qui vous donne accès à tous les outils dont vous avez besoin.

Si vous avez besoin de passer par une administration sous WordPress pour faire des changements pour ensuite les voir, ce n’est plus le cas avec Builderall. Vous pouvez améliorer et modifier le design sur votre site directement sur le visuel. Vous aurez donc immédiatement en face de vous le rendu.

Avec un seul abonnement, vous disposez :

  • De nombreux thèmes pour la mise en place de votre blog
  • Un autorépondeur.
  • Des tunnels de ventes.
  • Des boutiques
  • Des assistants graphiques et vidéos.
  • Un outil pour booster vos interactions Facebook.

Tout ce dont vous avez besoin pour faire tourner votre business en ligne se trouve dans cet outil. Le programme d’affiliation de Builderall sur deux niveaux est particulièrement intéressant.

J’ai présenté cet outil dans le détail ici :

Lancer un site web avec Builderall : Idée du siècle ou arnaque ?

Vous pouvez tester gratuitement Builderall pendant 7 jours.

Autre gros avantage, l’outil est en français.

Ce que vous devez impérativement savoir…

  • L’outil se développe très vite, et la communauté francophone autour de cet outil également.
  • Vous pouvez créer autant de sites web que vous voulez avec un seul abonnement.

Vous vous en doutez bien, il y a énormément de positif avec Builderall, également un point qui mérite votre attention.

  • C’est un abonnement, cela signifie que si vous résiliez votre abonnement votre site disparait avec.
  • Vous êtes lié aux thèmes Builderall et à leurs outils.

Et côté prix ?

Je vous le disais, Builderall a la particularité d’être très complet en termes d’outils et surtout d’être…

Accessible financièrement.

Jugez plutôt :

  • Le plan Digital Marketing qui contient la quasi-totalité des fonctionnalités vous reviendrait à 324 € par an.
  • Le plan Builderall Business vous donne la possibilité de créer des webinaires et de rejoindre le programme d’affiliation avantageux de Builderall pour 538 € par an.

Le seul investissement que vous aurez à faire, en plus de l’abonnement Builderall est l’achat d’un nom de domaine.

Vous pouvez tester gratuitement Builderall pendant 7 jours.

C’est tout.

3. Wix… sympa, mais limité !

C’est quoi au juste ?

Tout comme Builderall, Wix fait partie des outils qui vous donnent de très grandes possibilités et facilités dans la création de sites web.

Vous avez probablement croisé par mal de fois des publicités Wix sur internet.

Ce que vous devez impérativement savoir…

Le point fort de Wix est la grande qualité des thèmes proposés.

Et côté prix ?

Wix est également accessible financièrement parlant.

Son « pack unlimited » vous permettra de mettre en place facilement un site web pour 12,41 € par mois.

C’est probablement l’outil idéal pour mettre en place un petit site vitrine, ou un petit blog peu amené à évoluer.

Le « pack VIP » est le pack Wix qui offre le plus d’options. Il est au même niveau que le pack Digital Marketing de Builderall avec… moins d’options. Pas de tunnels de vente, envoie de mails limités…).

4. Combien coûte un blog : résumé

Un image vaut mieux que 1000 mots.

Derniers commentaires :

WordPress:

  • En fonction de votre projet, vous pourriez revoir, à la hausse ou à la baisse, le montant lié aux « adaptations techniques » et aux « plugins payants ».

Builderall:

  • Si vous souhaitez mettre en place des webinaires, et promouvoir Builderall en tant qu’affilié, vous devez prévoir un budget annuel de 539 € pour le pack au-dessus.
  • Vous pouvez tester gratuitement Builderall pendant 7 jours.

Wix:

  • La simulation a été faite pour le pack Wix le plus cher (Unlimited). Vous avez la possibilité de mettre en place des sites vitrine pour des tarifs.

 

II – Lancer une boutique : combien ça coute

On ne peut pas dire que les options manquent quand il s’agit de choisir une plateforme pour sa boutique.

Jugez plutôt.

Passons à vos options.

1. WordPress & WooCommerce, le duo incontournable

C’est quoi au juste ?

Il était clair que WordPress n’allait pas passer à côté du monde des boutiques en ligne.

C’est ainsi qu’arrive WooCommerce, un plugin gratuit également.

Son rôle ?

Vous permettre de créer des produits et leurs fiches techniques afin de mettre en place et gérer votre boutique.

Ce que vous devez impérativement savoir…

Vous devez vous assurer que le thème que vous allez choisir contient une boutique compatible avec Woo Commerce.

Et côté prix ?

En plus des dépenses classiques liées à la création d’un site WordPress, vous devez prévoir un budget pour les extensions WooCommerce.

En effet, si la solution de base est gratuite, les extensions de ce plugin sont souvent payantes.

J’ai investi pour ma part une centaine d’euros dans des plugins me gérer l’affiliation sur mon site la Caverne DLP.

2. Shopify, le clé en main

C’est quoi au juste ?

Shopify est une solution de boutique en ligne préconfigurée.

Pour faire simple, plutôt que de vous casser la tête à créer et héberger une boutique, Shopify le fait pour vous.

Ce que vous devez impérativement savoir avant de sauter le pas

Comme pour chaque solution hébergée en ligne, vous perdez votre boutique une fois désinscrit.

Shopify propose pas mal de thèmes et plugins gratuits, mais d’autres sont payants.

Et côté prix ?

Il faut prévoir 29 € d’abonnement par mois pour la version Basic de Shopify ce qui mène

Il faut prévoir également une centaine d’euros supplémentaires pour l’achat d’un thème si ceux fournis ne vous conviennent pas ainsi que différentes extensions pour rendre votre boutique plus performante.

3. Prestashop, l’outil gratuit qui ne l’est pas!

C’est quoi au juste ?

Prestashop et aux boutiques ce que WordPress est au blog.

Il s’agit donc d’un CMS open source que vous allez pouvoir installer gratuitement.

À l’image de Shopify, Prestashop vous donne également la possibilité de prendre un abonnement à une solution hébergée en ligne.

Ce que vous devez impérativement savoir avant de sauter le pas

Si vous n’êtes pas à l’aise en programmation et si vous ne connaissez pas la programmation sous Prestashop, vous risquez d’avoir besoin de temps de sous-traitants spécialistes pour vous donner un coup de main. C’est évidemment un budget en plus.

Et côté prix ?

Tout comme WordPress, il faut prévoir un budget pour votre nom de domaine et hébergement.

Vous aurez également à investir dans des thèmes et différents plugins pour mettre en place le projet que vous souhaitez.

Les couts sont par contre nettement plus élevés que WordPress. Il faut prévoir entre 500 et 1000€ pour cette partie.

4. Builderall , encore lui

C’est quoi au juste ?

Si vous étiez attentif, j’ai déjà présenté Builderall plus haut ?

Ce que vous devez impérativement savoir avant de sauter le pas

La création de boutiques sous Builderall est idéale pour les petits voir moyens projets. Pour des projets plus complexes, il faut aller vers des solutions plus robustes. L’avantage

Et côté prix ?

La partie Boutique est incluse dans l’abonnement que vous prenez. Il n’y a donc pas de dépenses supplémentaires à prévoir.

Ça reste un gros avantage.

5. Combien coûte une boutique : résumé

 

III – Mettre en place un tunnel de vente

Un tunnel de vente c’est le processus qui explique tout ce qui va être fait pour transformer vos prospects en clients, avec au passage, un panier moyen maximisé.

Dans la pratique un tunnel de vente est constitué de plusieurs choses : pages de capture d’adresse mail (landing page), lettres de vente, page de commande, page d’upsell ou de downsell…

Important.

Votre tunnel de vente va optimiser vos ventes, mais ne va pas vous permettre d’obtenir du trafic.

Ce point est important, car afin d’alimenter votre tunnel vous allez devoir :

  • Mettre en place un blog afin d’alimenter votre tunnel.
  • Investir dans de la publicité sur Google ou Facebook.

Ce sont des budgets à prévoir.

Encore une chose.

Pour mettre en place votre tunnel de vente, vous avez bien sûr la possibilité de créer vos pages vous-même. Les plugins ThriveThemes sont d’ailleurs excellents. Vous aurez néanmoins à scénariser votre tunnel, mettre en place vos formulaires de paiements … etc.

Vous pouvez également utiliser des outils qui vous permettront d’obtenir un résultat « pro » plus rapidement.

Tour d’horizon des principaux outils.

1. ClickFunnels, le leader anglophone

C’est quoi au juste ?

En une phrase.

ClickFunnels est le leader monde pour tout ce qui est Tunnels de ventes. C’est probablement la solution technique la plus aboutie.

Ce que vous devez impérativement savoir avant de sauter le pas

L’outil est exclusivement en anglais.

Et côté prix ?

Cet outil est idéal quand on a les reins solides.

Si vous lancez votre propre business en ligne, c’est difficile d’envisager un cout de 300 dollars par mois pour le pack le plus complet.

En plus des tarifs que vous pouvez découvrir dans cette image, il faut parfois investir des dans tunnels de vente plus élaborés. En effet si ClickFunnels vous offre énormément de possibilités pour mettre en place votre tunnel, certains tunnels, plus développés, sont payants.

2. Système.IO, le challenger ambitieux

C’est quoi au juste ?

Un système pour mettre en place un tunnel de vente, forcément ?

Système. io se positionne comme un outil financièrement accessible par rapport à ClickFunnels ou Learnybox.

Sur un plan technique l’outil est très orienté vente des produits digitaux avec la possibilité notamment de mettre en place un système d’affiliation.

Ce que vous devez impérativement savoir avant de sauter le pas

C’est un outil assez nouveau sur le marché et continu de se développer. Pas mal de nouvelles fonctionnalités sont en cours de développement.

Et côté prix ?

Système. io se veut complet être accessible financièrement.

3. Learnybox, l’outil un peu trop cher ?

C’est quoi au juste ?

LearnyBox est le pionnier sur le marché Francophone des tunnels de ventes. L’idée des créateurs était de mettre en place un équivalent français à ClickFunnels, mais…

Ce que vous devez impérativement savoir…

En plus des tunnels de vente, Learnybox vous donne la possibilité de mettre en place vos formations, organiser des webinaires live et de créer un blog.

C’est appréciable, mais…

À force de contenir beaucoup de choses, l’outil devient difficile à comprendre et à gérer. Le côté design est souvent décrié sur le web.

La plus grosse critique arrive…

Et côté prix ?

Une solution de base qui commence à 89 € par mois et en hors taxe, c’est quand même un peu cher!

Il y a d’ailleurs beaucoup trop de limitations dans cette version pour inciter les utilisateurs à passer au palier supérieur.

Du coup la solution complète LearnyBox reviendrait à 249 €… en hors taxe !

Il semble aujourd’hui perdre la bataille marketing face à Système. io.

4. Et… Builderall forcément.

J’ai déjà présenté Builderall plus haut.

Dans cet outil tout-en-un, vous disposez également de possibilités pour mettre en place votre tunnel de vente.

Il constitue une très bonne option tant que le plan technique que financier pour une personne qui se lance.

5. Combien coûte un tunnel de vente : résumé

6. Pour aller plus loin…

J’aurai l’occasion de traiter en détail le sujet « tunnels de ventes » prochainement.

En attendant et si vous voulez creuser le sujet je vous invite à lire ou à regarder :

Au-delà du prix, que faut-il choisir ?

C’est donc vrai.

Un site web est financièrement accessible.

Il y a bien sûr des options moins couteuses que d’autres. Dans l’absolu, les investissements ne sont pas lourds à assumer quand on souhaite entreprendre sur le web par rapport à un projet classique.

Vous devez vous dire une chose.

Toutes ces informations et tableaux c’est bien joli, mais je n’ai pas la réponse à ma question :

Quels outils devez-vous choisir pour lancer votre site web ?

Vous vous en doutez, la réponse à cette question n’est pas simple et va dépendre de :

Votre budget et vos connaissances techniques.

1. Mettre en place un blog : que faut-il choisir ?

Le match se joue aujourd’hui entre WordPress et Builderall. Côté prix, léger avantage à Builderall.

Je vous invite à lire cet article si vous avez besoin de plus de détails concernant Builderall et WordPress.

Wix semble intéressant pour les petits projets, mais semble limité par rapport à Builderall.

Du coup, comment choisir ?

Si vous souhaitez avoir une solution « tout-en-un » en une fois…

… et si vous voulez, ne pas avoir à choisir et installer vos outils et ne plus avoir à vous soucier de vos dépenses, l’abonnement Builderall sera pour vous la solution idéale.

– Si choisir, installer et investir dans des outils ne vous fait pas peur.

Si vous aimez avoir le contrôle sur votre site web, le choix de vos outils, et ne pas être lié par un abonnement, envisagez WordPress.

2. Mettre en place une boutique : que faut-il choisir ?

Là aussi, votre choix va dépendre de plusieurs choses

– Si vous avez déjà un site web WordPress…

… et si la boutique que vous souhaitez mettre en place n’est pas gigantesque, WooCommerce fera très bien l’affaire.

Attention : votre thème devra être compatible avec WooCommerce. Prévoyez également un budget pour quelques extensions WooCommerce dont vous pourriez avoir besoin.

– Si votre projet n’est pas encore lancé et si le côté technique ne vous effraie pas

Prestashop me semble être une bonne option. Cet outil est en français et c’est le leader francophone. Il faut néanmoins prévoir un budget pour les thèmes et plugins.

– Si le côté technique vous effraie un peu (comme moi)…

Optez pour une solution hébergée en ligne et qui a déjà fait ses preuves comme Shopify.

– Si votre projet n’est pas énorme …

Et que votre projet n’est pas énorme ou complexe, Builderall pourrait être une bonne option d’autant plus que vous aurez la possibilité de mettre en place avec le même abonnement un blog, des tunnels de vente, un autorépondeur et bénéficier d’autres outils.

3. Mettre en place un tunnel de vente : que faut-il choisir ?

N’oubliez pas.

Si vous disposez déjà d’un site web, rien ne vous empêche de mettre en place un tunnel de vente vous même. Les plugins ThriveThemes vous permettront d’avoir des pages avec un design fantastique très facilement.

Généralement, un tunnel de vente vient généralement renforcer un site web existant.

Le rôle du site web sera d’attirer du trafic. Le tunnel optimisera la transformation des visiteurs en abonnés.

Si vous ne souhaitez pas configurer les différentes pages de votre tunnel de vente vous-même, vous pouvez opter des outils qui feront le travail pour vous.

Votre challenge sera alors de trouver comment attirer du trafic vers votre tunnel de vente. La publicité Facebook pourrait être une option.

– Votre site web existe déjà…

… et si votre site attire beaucoup de monde et qu’il est déjà monétisé… ClickFunnels est une bonne option, bien que coûteuse et en Anglais.

Systeme. io est une solution très crédible et qui a l’avantage d’être économique et en français. C’est probablement le meilleur rapport qualité / prix si vous souhaitez vendre ou promouvoir des produits digitaux.

– Si vous vous apprêtez à lancer votre site web…

… et que vous souhaitez disposer de tous les outils dont vous avez besoin, choisissez Builderall. Avec un seul abonnement, vous aurez la possibilité de mettre en place un nombre illimité de sites avec blog, boutique, tunnels de vente, autorépondeur… etc.

Vous pouvez tester gratuitement Builderall pendant 7 jours.

Une dernière chose avant de partir…

Souvenez-vous.

Quand vous avez commencé la lecture de cet article, vous vous demandiez combien allait vous couter la mise en place de votre site internet.

En fait, choisir les outils appropriés va dépendre de 3 choses :

  1. Votre projet web (forcément)

Avez-vous besoin d’un blog ou d’une boutique ? Vous faut-il un tunnel de vente ou pas ?…

Pour connaitre toutes les possibilités qui fonctionnent quand il s’agit de monétiser un site web je vous invite à lire comment gagner de l’argent avec un site internet en 2019.

  1. Vos connaissances et préférences

Est-ce que le côté technique vous effraie ou pas ?

C’est la question clé.

Seriez-vous à l’aise pour mettre en place un site web par vous-même ou pas ?

Certains outils arrivent déjà tout prêts et configurés. Les autres nécessitent plus de travail.

La plupart des outils que nous avons vus proposent des essais gratuits.

  1. Et pour conclure… le budget

C’est le dernier critère. Vous avez pu constater que les choix sont nombreux.

Coté finances, il peut y avoir des couts cachés, et des excessifs.

Il peut y avoir pour des solutions proches techniquement de gros écart !

Le mieux est de … tester.

La majorité des outils vous donnent la possibilité de tester leurs outils.

Voilà, vous savez tout !

J’ai tenté de réunir pour vous toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin.

Néanmoins…

Si quelque chose n’est pas clair, ou si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me contacter.

Je me ferai un plaisir de vous répondre ?

Nassim

Ps : bien choisir ses outils c’est bien. Mettre en place son projet et le faire grandir c’est mieux ?

 

Moi, c'est Nassim

Vous souhaitez travailler de chez vous ? Avoir un complément de revenu ou avoir votre affaire ? Ce site est la pour vous aider à y arriver. Comment ? Avec des informations pratiques et de qualité.  Je suis Nassim, 36 ans, marié, deux enfants et ... je travaille de chez moi à temps plein sur différents sites web (plus de détails me concernant ici). Si vous avez envie de discuter de votre projet, n'hésitez pas à me contacter.

Un avis ? Une question ? Un commentaire ?

4 comments
Vincenzo Lattari says 22/01/2019

Très complet, clair et pratique.
Merci,
Cordialement Vincenzo

Reply
    Nassim says 23/01/2019

    A votre service Vicenzo 😉

    Reply
regis says 17/10/2019

Super k’article mais encore une squestion! Je comptais prendre un abonnement buiderall et vendre des sites vitrines….(15 noms de domaines possibles…) est ce possible ? ou est ce qu il vaut mieux vendre l’abonnement à 26€ et avoir un affilié?
Merci de votre retour

Reply
    Nassim says 21/10/2019

    Bonjour Regis,
    Juste pour info les tarifs ont changé (l’article n’est pas à jour).
    Si vous pensez que votre cible souhaite faire de l’affiliation Builderall, il vaut mieux prendre la seconde formule.
    Amicalement,
    Nassim

    Reply
Add Your Reply

>